23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantLa 1ère au BAC 2022 en Algérie explique la raison de son...

La 1ère au BAC 2022 en Algérie explique la raison de son absence et répond à l’invitation de Tebboune

Publié le

- Publicité -

Éducation – La 1ère au BAC pour cette année scolaire 2022 en Algérie n’a pas pu assister à la cérémonie de remise de prix et de récompenses du président Tebboune pour cette raison.

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, mercredi dernier à Alger, la cérémonie de distinction des premiers lauréats aux examens du Baccalauréat (BAC) et du Brevet d’enseignement moyen (BEM). Sauf que la 1ère au BAC de cette année 2022 en Algérie n’a pas pu assister à cette cérémonie. Et pour cause, la jeune femme était « testée positive au Covid-19» a-t-elle confirmé au micro d’Echorouk News.

Lors de la cérémonie qui s’est déroulée au Palais du peuple, le président Tebboune a remis des médailles, des cadeaux symboliques. Ainsi que des sommes d’argent aux premiers lauréats. Pour le Baccalauréat de cette année, le chef de l’État a décerné une distinction à la bachelière Teraka Fedoua. Sachant que cette dernière est issue de la wilaya d’Aïn Defla. Elle a été classée 3ᵉ. Cela, avec une moyenne de 19,23, filière sciences expérimentales.

- Publicité -

Cependant, pour des raisons de santé, Imen Benabbes de la wilaya de Batna, détentrice de la meilleure moyenne (19,55) dans la filière sciences expérimentales, n’a pas pu répondre à l’invitation faite par le Président Tebboune. Mais ce dernier s’est engagé à l’accueillir prochainement dans son bureau afin de la récompenser. C’est en tout cas ce que la principale concernée a expliqué au média précité.

Tebboune devrait bientôt recevoir la 1ère du BAC en Algérie

En effet, le président de la République avait promis de rattraper le coup. Ainsi, la première au BAC en Algérie sera reçue par le chef d’État algérien comme prévu. Et ce, au niveau de la présidence de la République à El Mouradia situé à Alger, dès que le planning du président Tebboune le permet.

Rappelons d’ailleurs que la deuxième (2e) au classement du Baccalauréat pour cette session 2022 en Algérie était également absente. Mirdas Manar, n’a pas pu, elle aussi, se présenter à la cérémonie pour les mêmes raisons de santé.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -