Algérie : Démission de Noureddine Bedoui

Algérie – Le Premier ministre algérien a démissionné officiellement, ce 19 décembre, suite à l’investiture de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’État.

En effet, comme nous l’avons annoncé dans un article publié hier, le Premier ministre Noureddine Bedoui a présenté sa démission; ce jeudi 19 décembre 2019 au nouveau président de la République Abdelmadjid Tebboune; conformément à l’article 100 de la Constitution.

Désigné à la tête du gouvernement de gestion des affaires courantes le 31 mars dernier en succession à l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia condamné récemment à 15 ans de prison ferme; Noureddine Bedoui occupait auparavant le poste de chargé portefeuille au ministère l’Intérieur et des Collectivités locales.

Pour rappel, Bedoui fait partie de « 4 B » conspués par le peuple qui ne cessait de réclamer leur départ depuis le début des manifestations en Algérie. Il s’agit de l’ex-Chef d’Etat par intérim Abdelkader Bensalah, de l’ex-président de l’Assemblée populaire nationale Mouad Bouchareb, l’ancien président du Conseil constitutionnel Tayeb Belaiz, et dorénavant l’ex-Premier ministre Noureddine Bedoui.

Qui va succéder à Bedoui ?

Pour l’heure, aucune information n’a fuité sur le potentiel successeur de Bedoui. Un membre du staff du nouveau président Abdelmadjid Tebboune a cependant expliqué que ce dernier compte choisir un profil de « technocrate ».

Le même source ajoute par ailleurs que certains ministres du gouvernement Bedoui seront reconduits dans le prochain remaniement sans dévoiler les noms de ces ministres. Néanmoins, il est utile de préciser que la Constitution algérienne oblige le président à consulter le parlement avant de choisir son prochain Premier ministre.

https://www.facebook.com/dzairtv/photos/a.378985842221184/2661749677278111/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes