7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Lourd verdict pour Ouyahia, Sellal et d'autres ex-ministres

Algérie : Lourd verdict pour Ouyahia, Sellal et d’autres ex-ministres

Publié le

- Publicité -

Le verdict est tombé ce mardi au tribunal de Sidi Mhamed; dans les affaires de corruption impliquant des ex-ministres, hauts responsables et hommes d’affaires.

Le juge du tribunal de Sidi Mhamed a rendu son verdict final ce mardi 10 décembre dans l’affaire des usines de “montage automobile” et du financement occulte de la campagne électorale du prédisent déchu Abdelaziz Bouteflika.

Voici donc les verdicts et les peines annoncés par la Cour d’Alger.

- Publicité -

De lourdes peines pour les ex-ministres et les oligarques

La liste des condamnés est longue et les peines sont lourdes, c’est le moins qu’on puisse dire. Ainsi, l’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia a écopé de 15 ans de prison ferme; l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal a quant à lui; été condmané à 12 ans de prison ferme. Pour rappel, le parquet avait requis 20 ans de prison ferme à l’encontre des deux ex-chefs du gouvernement. Notons par ailleurs que le fils de Abdelmalek Sellal; en l’occurrence Fares Sellal a été condamné à 3 ans de prison ferme.

L’ex-ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb; qui est en fuite à l’étranger et visé par un mandat d’arrêt international a été condamné, quant à lui, à 20 ans de prison ferme.

L’ex-ministre de l’Industrie Youcef Yousfi a été condamné à 10 ans de prison ferme, de même pour un autre ancien ministre de l’Industrie; en l’occurrence Mahdjoub Bedda qui écope de 10 ans de prison ferme.

- Publicité -

Concernant les hommes d’affaires; l’ex-patron du FCE et PDG du groupe ETRHB, Ali Haddad est condamné à 7 ans de prison ferme. Hassan Larbaoui propriétaire de KIA écope de 6 années de prison ferme. Mohamed Bairi, PDG du groupe IVAL est condamné quant à lui; à 3 ans de prison ferme. Le richissime homme d’affaires Ahmed Mazouz du groupe automobile Mazouz est condamné à 7 ans de prison ferme.

L’homme d’affaires Hadj Said a été condamné à 2 ans dont un (1) an avec sursis. Pareil pour le sénateur Chayed Hamoud est lui aussi; condamné à deux ans de prison; dont un an avec sursis.

Le directeur général de la Banque Nationale d’Algérie, BNA, Aboud Achour a été quant à lui condamné à 3 ans de prison ferme. L’ex-Wali de Boumerdés, Yamina Zerhouni, a été condamnée à 5 ans de prison ferme. Et enfin l’ancien ministre des Travaux publics et des Transports; Abdelghani Zaalane a été acquitté.

Eu outre, il est utile de souligner que le procureur a appelé à la confiscation des fonds illicites, ainsi qu’à la restitution des capitaux détournés. Il a également réclamé l’empêchement des accusés dans l’exercice de leurs droits civils.

https://www.facebook.com/sabqpress/videos/583912152419305/

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -