AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Lourd verdict pour Ouyahia, Sellal et d'autres ex-ministres

Algérie : Lourd verdict pour Ouyahia, Sellal et d’autres ex-ministres

Le verdict est tombé ce mardi au tribunal de Sidi Mhamed; dans les affaires de corruption impliquant des ex-ministres, hauts responsables et hommes d’affaires.

Le juge du tribunal de Sidi Mhamed a rendu son verdict final ce mardi 10 décembre dans l’affaire des usines de « montage automobile » et du financement occulte de la campagne électorale du prédisent déchu Abdelaziz Bouteflika.

Voici donc les verdicts et les peines annoncés par la Cour d’Alger.

De lourdes peines pour les ex-ministres et les oligarques

La liste des condamnés est longue et les peines sont lourdes, c’est le moins qu’on puisse dire. Ainsi, l’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia a écopé de 15 ans de prison ferme; l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal a quant à lui; été condmané à 12 ans de prison ferme. Pour rappel, le parquet avait requis 20 ans de prison ferme à l’encontre des deux ex-chefs du gouvernement. Notons par ailleurs que le fils de Abdelmalek Sellal; en l’occurrence Fares Sellal a été condamné à 3 ans de prison ferme.

L’ex-ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb; qui est en fuite à l’étranger et visé par un mandat d’arrêt international a été condamné, quant à lui, à 20 ans de prison ferme.

L’ex-ministre de l’Industrie Youcef Yousfi a été condamné à 10 ans de prison ferme, de même pour un autre ancien ministre de l’Industrie; en l’occurrence Mahdjoub Bedda qui écope de 10 ans de prison ferme.

Concernant les hommes d’affaires; l’ex-patron du FCE et PDG du groupe ETRHB, Ali Haddad est condamné à 7 ans de prison ferme. Hassan Larbaoui propriétaire de KIA écope de 6 années de prison ferme. Mohamed Bairi, PDG du groupe IVAL est condamné quant à lui; à 3 ans de prison ferme. Le richissime homme d’affaires Ahmed Mazouz du groupe automobile Mazouz est condamné à 7 ans de prison ferme.

L’homme d’affaires Hadj Said a été condamné à 2 ans dont un (1) an avec sursis. Pareil pour le sénateur Chayed Hamoud est lui aussi; condamné à deux ans de prison; dont un an avec sursis.

Le directeur général de la Banque Nationale d’Algérie, BNA, Aboud Achour a été quant à lui condamné à 3 ans de prison ferme. L’ex-Wali de Boumerdés, Yamina Zerhouni, a été condamnée à 5 ans de prison ferme. Et enfin l’ancien ministre des Travaux publics et des Transports; Abdelghani Zaalane a été acquitté.

Eu outre, il est utile de souligner que le procureur a appelé à la confiscation des fonds illicites, ainsi qu’à la restitution des capitaux détournés. Il a également réclamé l’empêchement des accusés dans l’exercice de leurs droits civils.

https://www.facebook.com/sabqpress/videos/583912152419305/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici