Algérie : La date de la rentrée scolaire 2021 n’est pas encore fixée

Algérie – Le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad s’est prononcé sur la date définitive de la rentrée scolaire de l’année académique 2020 – 2021. « Cette dernière sera fixée en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique liée au Coronavirus en Algérie », a-t-il fait savoir.

- Advertisement -

Intervenant ce 07 septembre sur les ondes de la Radio Locale de la wilaya de Blida; au cours d’une visite où il a donné le coup d’envoi des épreuves de l’examen du BEM; en compagnie du ministre de l’Éducation; le chef de l’Exécutif, Abdelaziz Djerad a évoqué la question de la rentrée scolaire de 2021 en Algérie. 

Ainsi, Djerad a déclaré que « les autorités n’ont pas encore fixé la date définitive de la rentrée scolaire de l’année académique 2020 – 2021 ». Cela se fera « sur la base des données relatives à la situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 »; a-t-il souligné, selon ce qu’a rapporté le média arabophone Echorouk Online.

Poursuivant dans le même contexte, le responsable du Gouvernement a expliqué que « pour l’instant, il n’était pas possible de s’aventurer avec la santé des élèves; car la santé de ces derniers est prioritaire »; a-t-il précisé. « Nous ne voulons prendre aucun risque pour nos enfants et leurs parents sur ce point », a tranché Djerad, affirmant que « l’organisation de la rentrée scolaire de 2021 en Algérie se fera selon un protocole strict ».

Djerad s’exprime sur la stabilité de la situation pandémique liée au Coronavirus en Algérie

Rappelant que la wilaya de Blida a été la première wilaya touchée par cette fameuse contagion; le membre du Gouvernement a reconnu « qu’actuellement la situation sanitaire s’est améliorée au niveau local mais aussi à l’échelle nationale ». Selon lui, cette baisse des contaminations est le résultat de la sensibilisation des citoyens, d’une prise de conscience collective, et du travail accompli par les pouvoirs publics. Néanmoins, Djerad a réitéré que « la vigilance reste de mise ».

Par ailleurs, le Premier Ministre a abordé la question du système scolaire. Le contenu éducatif doit être modernisé, a-t-il attesté; souhaitant que les écoles et les universités forment une génération capable d’innover. Tout en fournissant à chacun les conditions nécessaires pour construire la nouvelle Algérie; a-t-il avancé.

Pour ce qui de l’examen du Baccalauréat, l’orateur a affirmé que le Gouvernement a fourni toutes les conditions matérielles et humaines pour la réussite dudit examen. Des mesures particulières ont été prises afin d’encadrer l’examen du BAC, et assurer le déroulement des épreuves en toute sécurité sanitaire; a-t-il indiqué; mettant l’accent sur le travail devant assuré le transport et l’alimentation scolaire; qui se fera d’une manière progressive jusqu’à ce qu’il soit diffusé dans tous les établissements d’enseignement; a-t-il conclu.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes