L'Étudiant

BAC / BEM 2020 en Algérie : Voici comment les examens vont se dérouler

1
BAC BEM Algérie 2020
S'abonner :

Algérie – En coordination avec le Comité Scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie, le ministère de l’Éducation dévoile le protocole sanitaire à suivre durant les examens du BAC et du BEM de l’année scolaire 2019 / 2020.

En Algérie, nous sommes à moins de deux mois séparant les candidats inscrits aux examens de BAC et aux épreuves de BEM de l’année 2020. Des examens qui se dérouleront dans un contexte exceptionnel; car apparemment le Coronavirus n’est pas prêt de se dissiper d’ici là. Cependant, les autorités publiques ont insisté sur la mise en place de mesures préventives et sanitaires; afin d’éviter tous risque de contamination au niveau des centres d’examens durant le déroulement de ces épreuves.

Ainsi, après approbation par le Commission Scientifique chargée du suivi de l’épidémie du Covid-19 en Algérie; le ministère de l’Éducation a dévoilé ce 22 juillet; le protocole sanitaire qui sera adopté dans les centres d’examen en question. Parmi les dispositions du protocole figurent la stérilisation et la désinfection de toutes les installations du centre d’examen avant son ouverture; a indiqué le média économique; Algérie Eco

De plus, la tutelle a affirmé qu’il était impératif d’assurer la disponibilité des fournitures médicales nécessaires; tout en garantissant la purification des réservoirs d’eau. Par ailleurs, afin d’établir le respect de ces procédures l’ensemble des experts ont convenu la nomination d’un vice-président en charge de l’aspect préventif sanitaire; au sein de chaque centre pendant les jours de déroulement des épreuves de baccalauréat et de brevet d’enseignement moyen; prévus en septembre prochain.

BAC / BEM 2020 en Algérie : Le ministère impose des mesures strictes 

Cependant, à l’intérieur le protocole prévoit d’ouvrir les fenêtres des halls pour assurer une ventilation naturelle; évitant autant que possible l’utilisation des climatiseurs; sauf si nécessaire. Par ailleurs, le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre entre les candidats; fait parti des principales consignes à garantir. Ce même règlement exige de prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’appliquer cette procédure à l’entrée et à la sortie; ainsi que dans les couloirs et à l’intérieur des salles d’examen.

Pour se faire, les spécialistes ont jugé qu’il serait important de mettre en place des banderoles colorées; des rubans adhésifs et de la peinture au sol avec des couleurs visibles; représentant des barrières physiques qui assureront le respect de l’espacement social entre l’ensemble des personnes présentes sur place. D’autre part, le port du masque de protection de la part de tous est obligatoire.

La tutelle insiste également sur la nécessité d’avoir à disponibilité les masques de protection, les thermomètres et les sacs en plastiques en nombre et en quantité suffisante. De plus, la fourniture de désinfectant alcoolique en quantité suffisante à l’entrée du centre et dans les salles de d’examen; avec la nécessité de disposer d’eau et de savon liquide dans les salles de bain; est une mesure obligatoire; a précisé notre source. Cette dernière a souligné qu’en prévision de sécurité supplémentaire, le nettoyage des salles doit se faire quotidiennement après les examens. 

Toutefois, dans le cas où une température supérieure à 37° C ou un symptôme suspect est observé à l’intérieur du centre; le candidat sera dirigé vers une salle d’isolation prévue à cet effet pour lui permettre de passer l’examen sans perturber ses camarades. Rappelons qu’un protocole de précaution sanitaire a également été élaboré au profit des candidats aux examens d’éducation physique et sportive.

Article recommandé :  Année blanche et BAC 2020 en Algérie : Tebboune se prononce

Automobile Algérie : Démantèlement d’un trafic de véhicules de luxe

Article précédent

Taux de change : Baisse de l’Euro face au Dinar Algérien sur le Marché noir

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Drôles de protocoles pour des examens qui auraient pu être évités. En Algérie , on est très fort en théorie mais len pratique bien des choses sont à revoir.
    Puisque des mesures d’assouplissement ont été prises pour le BEM avec là dispense des élèves qui ont plus de 10/20 les deux premiers trimestres , pourquoi ne pas faire de même pour les candidats au BAC ? En dispensant ceux ayant obtenu la moyenne , le nombre de candidats sera réduit et toutes les mesures barrieres seront respectées.

Comments are closed.