Algérie : Voici les conditions pour bénéficier de l’aide à 30.000 dinars

Algérie – Le ministère de l’Intérieur détermine les conditions d’obtention de l’aide financière fixée à 30.000 dinars, et approuvée par le Président de la République, dans l’optique d’atténuer l’impact vertigineux du fléau pandémique sur les acteurs des petits métiers.

Le bilan éco-sanitaire engendré par la contagion du Coronavirus est sidérant. Celle-ci n’a d’ailleurs épargné aucun secteur. Face à ce constat alarmant que traverse l’Algérie, les services de la Présidence de la République avaient annoncé le 26 juillet dernier, l’attribution d’une aide financière de 30.000 dinars, destinée au profit des différents acteurs économiques, dont les conditions; ont été divulguées ce 06 août par le média algérien, Ennahar

En effet, approuvée par le Chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune; cette allocation est destinée aux professionnels des petits métiers; dont les activités ont été durement affectées par la pandémie du Covid-19. Cependant, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales; a conditionné l’accès à cette subvention pécuniaire de 30.000 dinars au dépôt de certains documents.

Il s’agit notamment de fournir un dossier composé d’une copie de la carte d’artisan et la carte originale. En plus d’une copie de la carte d’identité nationale ainsi que de l’originale; a indiqué la tutelle. Cette dernière a souligné la nécessité de déposer un chèque postal barré avec les documents susmentionnés et de remplir un formulaire spécifique. D’autre part, les services du ministère de l’Intérieur ont précisé; que la présence de l’intéressé lors du dépôt du dossier est obligatoire.

Vers la compensation de l’impact du Coronavirus en Algérie

En effet, le gouvernement œuvre à mettre en place un plan de sauvetage; visant à réduire les effets négatifs provoqués par la propagation du Coronavirus. Ainsi, une des mesures prises dans ce sens, la publication d’un décret exécutif; paru dans le dernier numéro du Journal Officiel (N° 44) en date du 30 juillet dernier. 

Par ailleurs, cette promulgation stipule clairement l’octroi d’une contribution financière aux professionnels; les plus impactés par la fameuse crise sanitaire. De plus, selon cet arrêté ministériel, la période pendant laquelle les concernés percevront cette somme s’étale sur une durée d’un trimestre; dans l’optique de compenser les pertes que les dispositifs du confinement sanitaire ont engendrées.

Précisons que les individus économiques concernés par cette aide financière: sont notamment les artisans, les commerçants, les particuliers et les journaliers; ayant perdu leur emploi. Toujours dans le cadre de l’atténuation de la double crise économique et sanitaire; l’État a décidé de suspendre toute application d’amende, de majoration, ou bien de pénalités; en cas de retard dans le paiement des charges financières (bancaires, fiscales et parafiscales).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes