Économie

Algérie : Aide de 30.000 dinars pour les coiffeurs et les chauffeurs de taxi

3
Algérie aide coiffeurs taxi
S'abonner :

Algérie – Parmi les dispositions du Conseil des Ministres tenu ce 26 juillet, le Président de la République, Abdelmajid Tebboune a décidé d’octroyer une aide financière de 30.000 dinars aux plus impactés par la crise éco-sanitaire, à savoir les coiffeurs, les chauffeurs de taxi et les artisans.

Face à l’impact rigoureux du Coronavirus sur l’économie nationale; la situation sanitaire du pays représentait le centre de la réunion périodique du Conseil des Ministres conclue ce dimanche; par visioconférence sous la présidence du chef de l’État; Abdelmadjid Tebboune. Selon un communiqué de la magistrature suprême; une aide de 30.000 dinars sera accordée aux petits métiers, notamment les coiffeurs, les chauffeurs de taxi et les artisans exerçant en Algérie.

En effet, l’ordre du jour de cette réunion a porté essentiellement sur les mesures destinées à atténuer la pression; et l’impact de la pandémie du Coronavirus sur les entreprises; les PME/PMI, les professions libérales et les petits métiers. Ainsi, le Conseil a décidé de geler immédiatement le paiement des charges financières et les obligations fiscales et parafiscales; dues par les opérateurs économiques pour la période correspondant à celle du confinement. 

« Aucune sanction ou paiement de pénalités ne sera exigé de ces opérateurs durant cette période »; lit-on dans le communiqué. Ainsi, les ministres concernés doivent se charger d’instruire les banques; l’administration des impôts et l’administration relevant du ministère du Travail de cette décision.

Coronavirus en Algérie : Voici les nouvelles mesures visant à réduire l’impact sur l’économie nationale

Par ailleurs, ce même document a indiqué que cette allocation d’aide financière est destinée précisément aux petits métiers, durant une période de 3 mois. « L’octroi se basera sur une évaluation rigoureuse de la situation de chaque corporation pendant les 4 derniers mois. Un décret exécutif devra être pris à ce sujet avant la fin du mois »; a souligné notre source.

Parmi les axes abordés lors de ce Conseil figurent la reprise et le développement des activités sectorielles dans le cadre de la nouvelle approche de la relance économique; ainsi que l’évaluation des incidences économiques et sociales causées par la crise sanitaire. À cet égard, les membres présents lors de cette réunion; ont décidé d’édifier un rapport portant sur une étude déterminant les préjudices subis et les manques à gagner enregistrés par les opérateurs économiques. 

Cette évaluation devra s’effectuer dans un cadre transparent et éviter les fausses déclarations; a stipulé ledit communiqué. À cet effet, le Ministre des Finances doit envoyer une note destinée au secteur bancaire; afin de s’assurer de la mise en œuvre des mesures préventives de facilitation de financements; déjà prises au niveau de la Banque Centrale d’Algérie (BCA). 

Article recommandé :  Algérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 16 septembre

Algérie : Confinement et l’interdiction de circulation entre wilayas prolongés

Article précédent

Frontières Algérie : Renforcement des vols de rapatriement des Algériens

Article suivant

Lire aussi

3 Commentaires

  1. 30 000 DA / mois pour un coiffeur ,, c’est 120 personnes coiffées en un mois soit 4 personnes par jour. . Une petite récompense représentant une grosse partie des charges, peut être le prix de location du local.
    On vous demande , plutot, de gérer convenablement cette pandémie en aneantissant un tant soit peu ce virus qui paralyse l’Algérie.

  2. de bonnes intentions mais la lenteur administrative répondra présent pour etouffer toutes actions déjà faire une bonne sieste en attendant la rédaction du décret d’application

  3. mais comment avoir la liste des taxieurs qui bénéficient de cette subvention ?

Comments are closed.