Alger : le très célèbre youtubeur Doc Seven explore les lieux les plus captivants de la capitale (vidéo)

Société – Dans une de ses plus récentes vidéos, le très célèbre youtubeur franco-belge Doc Seven expose les faits les plus surprenants d’Alger. Retrouvez tous les détails dans le passage suivant.

William Van de Walle, dit Doc Seven, est un réalisateur, scénariste et vidéaste éducatif franco-belge actif sur la plateforme de vidéos YouTube. Au fait, Doc Seven a dernièrement mis en ligne une vidéo dans laquelle il met en avant les lieux les plus captivants d’Alger. Dans une courte séquence de sept 7 minutes, il illustre des faits surprenants de la capitale algérienne.

En 7 minutes chrono, le youtubeur français Doc Seven a réussi à dresser le portrait-robot d’Alger. Cela en évoquant son histoire, ses monuments, sa géographie et divers topics qui la concernent.

Ce n’est évidemment pas la première fois que ce jeune créateur de contenus s’amuse à résumer les pays en s’appuyant sur des chiffres et des infographies. Sur sa chaîne YouTube nommée « Doc Seven » il s’est intéressé à plusieurs pays, dont l’Algérie, citée dans une de ses précédentes vidéos.

Dans sa nouvelle sortie, le jeune scénariste décrit succinctement l’emplacement, la démographie mais surtout l’histoire autour de celle qu’on surnomme « Alger la Blanche ». Le tout en partant des phéniciens, des Berbères, des Roumains, des Arabo-Berbères, des Espagnols, des Ottomans et de la colonisation française.

Histoire d’Alger, Doc Seven la connait comme s’il l’avait vécu ! 

William Van de Walle, de son vrai nom, appuie ses propos avec des images pour illustrer la capitale de l’Algérie, avec notamment des photos de la casbah, l’endroit historique incontournable d’Alger.

Au fur et à mesure de la vidéo, le vidéaste s’est ensuite penché sur les artistes qui ont produit des œuvres artistiques de la capitale algérienne. Il en cite même quelques-uns. À savoir, Eugène Delacroix, par exemple, qui a réalisé, en 1834, une série de quinze (15) peintures qu’elle a intitulée « Les Femmes d’Alger ».

Ou encore Pablo Picasso qui s’est inspiré de de cette dernière plus de 120 ans plus tard. Ainsi, en poursuivant dans ses recherches, le jeune youtubeur explique que l’une des versions peinte par le susdit peinte espagnol a été vendue à presque 180 millions de dollars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes