Bengrina veut convertir le Hirak du vendredi en journée de soutien à Gaza

Bengrina a appellé les manifestants algériens qui sortent chaque vendredi à transformer cette journée en manifestation de soutien à la Palestine.

Nouvelle sortie médiatique pour le président du microscopique parti El Bina et candidat aux élections contestées du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina.

Ce dernier a appelé à convertir le vendredi; journée réservée exclusivement au Hirak pacifique algérien qui dure depuis le 22 février, en une journée « de colère et de protestation contre l’agression israélienne à Gaza ».

En effet, dans un communiqué publié ce 14 novembre par son mouvement; Bengrina explique qu’il suit de près « l’agression de l’Entité sioniste contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza assiégée ». Il a par ailleurs témoigné la totale solidarité de son mouvement avec le peuple palestinien opprimé.

Bengrina démasqué par les internautes algériens ?

La déclaration du candidat aux présidentielles n’est pas passée inaperçue. Elle a été a été vite reprise et largement commentée sur les réseaux sociaux algériens. Elle a également suscité des réactions mitigées de la part des internautes algériens; qui restent solidaires avec les palestiniens ainsi que tous les peuples opprimés à travers le monde. Cependant, certains internautes accusent Bengrina de vouloir détourner le Hirak de ses principales revendications en utilisant la carte de la « solidarité » à des fins politiques.

Une tentative de récupération politique « de bas étage et éhontée », surtout venant de la part d’un prétendant à la magistrature suprême du pays; estiment bon nombre d’internautes.

Pour rappel, Abdelkader Bengrina a été récemment hué et chassé par les citoyens de Tindouf lors d’un meeting. Un coup dur pour le candidat et ce, avant même le lancement de sa campagne électorale.

El-Bilad/Facebook
El-Bilad/Facebook

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes