Tremblement de terre en Algérie : Béjaïa fortement secouée ce 28 novembre

Algérie – Le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) a détecté, ce dimanche 28 novembre 2021, un léger tremblement de terre dans la wilaya de Béjaïa. Les lignes qui suivent vous dévoilent l’ensemble des détails de cette secousse tellurique ressentie. 

Il n’y a pas de dégâts majeurs signalés mais la terre concentre des secousses d’intensité limitée ces derniers jours. Cette fois-ci, c’est le nord-est de l’Algérie dans la région de la Kabylie, plus précisément la wilaya de Béjaïa, qui a observé un léger tremblement de terre. Celui-ci intervient trois jours après un mouvement tellurique d’une magnitude de 3,5 degrés enregistrée à Blida. 

Ce matin, les habitants de Béjaïa ont noté une vibration sismique d’une puissance modérée. Il était précisément 09h52 quand a eu lieu cet événement. Avant que  les sismologues n’affinent leurs données, plusieurs habitants sont sortis dans la rue voir ce qui se passait. Ils parlaient d’un « bruit inhabituel », lequel aurait duré plusieurs secondes. Le signal n’a toutefois occasionné aucun appel auprès de la Protection Civile. 

Mais il a bien été ressenti dans les wilayas limitrophes. Ce frémissement de la terre fait écho aux nombreuses secousses enregistrées ces derniers jours. L’épicentre a été localisé à cinq (5) kilomètres au Nord-est de Kherrata. Sa magnitude est de 4.0 sur l’échelle de Richter. C’est en effet ce qu’a indiqué le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG). 

Secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée  à Béjaïa : plus de peur que de mal !

Dans un communiqué, l’observatoire astronomique algérien a tenu à rassurer les habitants. « Le tremblement de terre qui s’est produit dimanche matin dans la wilaya de Béjaïa, n’a pas fait de victimes, ni provoqué de dégâts matériels ». Aucune perte humaine ou matérielle n’a donc été recensée. C’est ce qu’a alors précisé le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).

« Après le tremblement de terre, nos secours ont effectué des opérations de reconnaissance à travers les localités où la secousse à été ressentie, afin d’évaluer la situation, ainsi que pour rassurer les citoyens ». Il s’agit là de ce dont a en outre informé le même établissement public.

Selon la Protection Civile de Béjaïa, la secousse tellurique a été notamment ressentie au niveau des communes d’Aïn El-Kebira et Babor dans la wilaya de Sétif. Certains citoyens n’ont pas manqué de faire le parallèle entre ce léger tremblement de terre et le retour de la neige qui tombe actuellement sur plusieurs villes d’Algérie, au-dessus de huit-cent mètres d’altitude

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes