Transavia s’exprime sur les prix des billets vers l’Algérie

Voyage – La compagnie aérienne à bas prix Transavia, filiale d’Air France, a élucidé les raisons de la cherté des billets d’avion sur l’ensemble de ses vols vers l’Algérie. Découvrez toutes ses explications dans les paragraphes qui suivent. 

Ce n’est un secret pour personne, ou du moins pour les ressortissants algériens en plus de ceux qui suivent l’actualité des voyages et du tourisme ! Les dessertes franco-algériennes sont de loin les plus coûteuses comparées à celles reliant la France à la Tunisie ou la première citée au Maroc. Les prix des billets des transporteurs aériens desservant l’Algérie depuis le sol métropolitain, notamment Transavia, demeurent encore pointés du doigt. 

En dépit des demandes qui coulent à flots depuis la réouverture partielle des frontières, la diaspora algérienne n’a de cesse de dénoncer les tarifs pratiqués par les différentes compagnies aériennes. Ils sont d’ailleurs plusieurs, si ce n’est tous, à les décrire comme étant « excessifs et exorbitants ». Et ce sont les billets mis en vente par Transavia, ASL Airlines et Vueling qui semblent le plus s’attirer leurs foudres.  

Ils accusent ainsi les trois spécialistes du vol pas cher, desservant le pays depuis la France, d’agir contre leur intérêt. À l’inverse de ses pairs, ASL Airlines et Vueling, qui préfèrent rester stoïques et impassibles face aux critiques, la filiale d’Air France est, en revanche, sortie de son silence. Elle a donc justifié les prix appliqués. Le média spécialisé Visa Algérie a repris ses explications dans son édition du samedi 02 octobre 2021. 

Prix des vols France – Algérie : Transavia s’exprime 

« Votre interrogation sur les prix de nos billets vers l’Algérie est parfaitement compréhensible. En fait, ces derniers ne dépendent pas de nous uniquement. C’est en association avec les autorités algériennes. C’est pour cela que les tarifs sont un peu chers par rapport à nos vols commerciaux ». Il s’agit là d’une réponse formulée par Transavia à un client, via SMS. 

La compagnie aérienne française explique donc la hausse des coûts de ses tickets de voyage par une décision des autorités algériennes. Ceux qu’adopte le pavillon national en disent pourtant le contraire. Acculée par les dettes, Air Algérie gagnerait le gros lot si elle augmentait ses tarifs. À fortiori lorsque la demande dépasse largement l’offre des vols. 

Loin de là ! Les prix des billets d’avion d’Air Algérie sont les moins chers à côté de ceux pratiqués par ses concurrents européens sur les mêmes destinations qu’elle dessert. À titre illustratif, la filiale d’Air France spécialiste du voyage pas cher propose des vols entre l’Algérie et l’Hexagone à des tarifs atteignant parfois les 600 euros. Tandis que ceux du transporteur aérien algérien n’atteignent pas la barre des 500€. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes