AccueilGuide VoyagesAir France : le prix des billets vers l’Algérie fait polémique

Air France : le prix des billets vers l’Algérie fait polémique

Air France – Depuis la reprise des vols avec l’Algérie, beaucoup de nos ressortissants désirent rentrer, mais la cherté des prix des billets les empêche. Apprenez plus, ce 26 septembre 2021. 

Cela fait maintenant quelques mois que le gouvernement algérien a décidé une réouverture partielle des frontières aériennes. C’est en raison de l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays. Le but est notamment de permettre à la communauté algérienne résidente à l’étranger de rentrer. Toutefois, les prix des billets comme ceux d’Air France leur rendent le voyage en Algérie quasi-impossible. 

Dès la reprise des vols, nombre d’Algériens s’est indigné dès tarifs des billets proposés par différentes compagnies aériennes. Les sociétés aériennes opérant dans la zone comme, Air Algérie, Air France, Transavia, ASL Airlaines et Veuling, suscitent l’émoi des ressortissants algériens. Les billets aller-retour vers l’Algérie sont trop chers. 

Un Algérien qui réside en France voulait rentrer au pays. Il est allé acheter des billets à lui et sa petite famille composée de quatre personnes. En arrivant, il a été étonné par les prix élevés des billets. « L’Algérie au prix de 4.943 euros pour une famille de quatre personnes ! », déclare-t-il avec stupéfaction. C’est tel que rapporté par le quotidien arabophone Ennahar.

Air France et Transavia proposent des tarifs exorbitants pour la destination Algérie

En effet, Air France propose des billets entre le 22 octobre et le 6 novembre prochain, pour la somme de 4.943 euros. Et ce, pour une famille composée de deux adultes et deux enfants. Des tarifs que certains jugent trop chers pour un vol vers Alger. 

Transavia, la compagnie aérienne française à bas prix, pour la même période et nombre de voyageurs, met ces billets en vente pour 4.296 euros. Un prix onéreux toujours pour un vol vers l’Algérie. 

Les tarifs des billets proposés par Air Algérie et les compagnies aériennes françaises dépassent largement les capacités financières de la majorité des Algériens qui vivent à l’étranger. À moins que l’État autorise l’augmentation du nombre des vols, cette situation va probablement se poursuivre. C’est selon la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes