AlgérieGéopolitique

Tebboune accuse des « lobbys » d’entraver les relations entre l’Algérie et la France

0
Algérie France Macron Tebboune
S'abonner :

Algérie/France – Le président Tebboune a révélé l’existence de « lobbys très puissants » qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour entraver les relations algéro-françaises.

Lors de son premier entretien avec la presse étranger accordé au quotidien français Le Figaro, le président de la République Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé sur la question mémorielle relative à la période coloniale, notamment celle de la Guerre d’Algérie. Un conflit épineux qui a longtemps duré et qui a pollué les relations, déjà assez complexes entre l’Algérie et la France.

« J’ai eu quelques contacts avec le Président Macron, et je sais qu’il est honnête intellectuellement, qu’il n’a aucun lien avec la colonisation», a affirmé Tebboune. « Il [Macron, ndlr] essaye de régler ce problème qui empoisonne les relations entre nos deux pays. Parfois il est incompris, et parfois il fait l’objet d’attaques virulentes de la part de lobbys très puissants. […] Il y a un lobby revanchard, qui rêve du paradis perdu, parle de trahison de De Gaulle. », a-t-il poursuivi, en faisant vraisemblablement référence aux discours de l’extrême droite française, connue pour son hostilité viscérale et historique envers l’Algérie.

Dans ce sens, Tebboune estime que le président français devrait faire preuve de « courage en politique » en regardant « la vérité en face ». Il a précisé à cet effet que la France devrait « reconnaître ce qui a été fait, et de le condamner ».

Un autre lobby veut « endiguer l’Algérie »

Dans le même contexte, Tebboune a révélé que l’apaisement des relations entre les deux États n’est pas si simple que ça en a l’air. En effet, le président algérien évoque l’existence d’un « autre lobby, dont toute la politique repose sur l’endiguement de l’Algérie », précisant que ledit lobby est présent en France.

Article recommandé :  Guerre d’Algérie : Des députés accusent la France de « crime contre l’humanité »

« C’est un lobby aux accointances économiques et sociales, qui a peur de l’Algérie. Même quand l’Algérie intervient pour proposer des règlements pacifiques à des crises, ce lobby tente de s’immiscer sous prétexte qu’il est également concerné. », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

L’Algérie critique l’ouverture du consulat de Côte d’Ivoire au Sahara occidental

Article précédent

Algérie : Voici la date limite pour retirer le registre de commerce électronique

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires