AccueilActualitéAlgérieSommet arabe d’Alger : les grandes lignes de la séance d’ouverture

Sommet arabe d’Alger : les grandes lignes de la séance d’ouverture

Algérie – On vous dévoile, dans ce nouveau numéro du mercredi 02 novembre 2022, les grandes lignes de la séance d’ouverture du Sommet arabe d’Alger. Alors, ne bougez pas ! 

La 31e session ordinaire du Sommet arabe s’est tenue à Alger pour cette fois-ci. Elle s’étendra sur deux (02) jours complets. Soit, les 1er et 2 novembre 2022. D’ailleurs, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a officiellement inauguré, ce mardi, les travaux de la 31e session du Sommet arabe au Centre international des conférences. Et ce, en présence de plusieurs dirigeants et chefs de délégations arabes.

Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. Ainsi, les travaux de la séance d’ouverture du Sommet arabe se sont conclus hier. Et chaque dirigent a eu le droit à la parole. On citera notamment Hissein Brahim Taha, le Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique.

Celui-ci a donc déclaré que c’est là l’occasion de partager avec le peuple algérien le souvenir glorieux de la révolution. Tout en saluant l’Algérie pour ses efforts envers la cause palestinienne. De son côté, le Secrétaire général de l’ONU qui était invité d’honneur du Sommet arabe, a déclaré que « la position des Nations Unies et la position des pays arabes sont inchangées et basées sur « la solution à deux États » ».

C’est-à-dire que la Palestine et Israël vivent côte à côte dans la paix et la sécurité, avec Al Qods comme capitale des deux États. Ce n’est pas tout ! Le même responsable a insisté aussi sur le fait que la division ouvre la porte à l’ingérence étrangère, au terrorisme, à la manipulation et aux conflits sectaires. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar dans son récent numéro. 

Ce qu’a dit Abdelmadjid Tebboune pour l’inauguration du Sommet arabe

Le président de la République a, quant à lui, renouvelé les félicitations aux frères palestiniens pour l’accord historique parrainé par l’Algérie. Il indique aussi que ce sommet est une étape importante pour un nouvel élan sur la voie de l’intégration arabe. Tout en précisant que les pays arabes doivent construire un bloc économique imprenable qui préserve leurs intérêts communs.

Le chef d’État algérien a aussi parlé des crises mondiales qui affectent la sécurité alimentaire dans nos pays. À cet égard, il déclare que notre monde arabe n’a pas connu dans son histoire une étape aussi difficile et inquiétante comme l’étape actuelle. C’est pour quoi, ces mêmes pays doivent reprendre confiance afin d’avoir le pouvoir d’influence, et se construire un bloc économique arabe.

Sans oublier la cause palestinienne. « Nous devons redoubler d’efforts pour mobiliser davantage d’efforts afin d’apporter un soutien pour permettre au peuple palestinien d’être inébranlable », profère Tebboune. C’est ce dont a fait état la même source également. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes