AccueilActualitéSommet arabe d'Alger : la délégation saoudienne comptera 300 personnes

Sommet arabe d’Alger : la délégation saoudienne comptera 300 personnes

Politique – La délégation saoudienne sera importante au Sommet arabe d’Alger. Elle sera composée de 300 personnes. Dzair Daily vous livre davantage d’informations à cet égard dans la suite de son nouveau numéro du dimanche 23 octobre 2022. 

Une délégation saoudienne imposante comptant 300 personnes sera au rendez-vous les 1er et 2 novembre du mois prochain qui sera marqué par la tenue du Sommet arabe d’Alger. En effet, c’est une toute première dans l’histoire dudit événement politique. Selon la presse d’Arabie Saoudite, le prince héritier Mohammed ben Salmane atterrira sur le territoire algérien accompagné de plusieurs ministres. 

Effectivement, le Premier ministre et prince héritier de l’Arabie saoudite ne passera pas inaperçu à Alger avec son imposante délégation. Elle devra comprendre 300 personnes, dont 16 responsables de différents départements ministériels saoudiens. C’est ce que rapporte le média Maghreb Analyse sur Twitter. 

Une écrasante majorité des rois et princes héritiers des pays du Golf devra prendre part au 31e Sommet de la Ligue arabe. En plus d’un grand nombre de présidents. Néanmoins, c’est MBS qui fait parler de lui eu égard aux nombreuses personnes que compte sa délégation.

31e Sommet arabe à Alger : un événement qui s’annonce exceptionnel et historique

Il est à noter que les derniers préparatifs du 31e Sommet de la ligue arabe battent leur plein. Ce dernier s’annonce, d’ailleurs, exceptionnel à tout point de vue. Sachant également qu’à ce niveau hiérarchique de la présentation de pays arabes, s’ajoutent d’autres personnalités de premier plan. Ce qui donnera à ce rassemblement qu’accueillera la capitale algérienne une résonance à l’international.

Rappelons notamment que l’événement en question se déroulera les 1er et 2 novembre 2022. Ce n’est pas une coïncidence si l’Algérie abritera ce Sommet à cette date. Soit le jour du déclenchement de la grande Révolution de libération nationale. Il est de ce fait hautement symbolique et s’inscrit dans le prolongement des principes du gouvernement algérien en faveur de l’unité arabe.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes