AccueilActualitéFranceSans-papiers en France : Gérald Darmanin promet de « leur rendre la...

Sans-papiers en France : Gérald Darmanin promet de « leur rendre la vie impossible »

France – Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, s’engage à rendre la vie des sans-papiers en France « impossible ». Dzair Daily relate pour vous tous les détails à ce sujet dans son édition du dimanche 30 octobre 2022.

En effet, le gouvernement français semble être décidé à mener une lutte sans merci contre le phénomène de l’immigration clandestine. Dans une interview accordée à France Inter, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que la France entend rendre « impossible » la vie des sans-papiers établis au niveau de ses terres.

Effectivement, enregistrant un taux élevé des étrangers sans-papiers, le gouvernement français a durci le ton en matière d’expulsion. Ainsi, des mesures strictes seront mises en exergue à l’égard des individus en situation irrégulière.

Ce jeudi 27 octobre, Gérald Darmanin a fait part de son futur projet de loi sur l’immigration. Celui-ci permet au gouvernement de rendre la vie des étrangers « invivable » en France, dit-il. 

Dans le détail, la question de l’immigration en France est de plus en plus pointée du doigt par les hauts fonctionnaires du gouvernement. Ce phénomène est alors devenu un sujet d’actualité chez les politiques de la droite et ceux de l’extrême droite. Pour y faire face, le premier responsable des affaires intérieures en France et des outres mers a donc durci les sanctions contre les sans-papiers.

Darmanin demande l’expulsion des sans-papiers du territoire français

En effet, se trouvant au cœur d’une spirale d’attaques sur la question de l’immigration, le gouvernement français souhaite mettre fin au phénomène migratoire. Interrogé sur les ondes ladite station de radio française, Gérald Darmanin a ouvertement exprimé sa volonté de lutter contre l’immigration illégale.

Cela en apportant des précisions sur son projet de loi sur l’immigration qui sera prochainement mis sur la table, a-t-il souligné. Afin d’appuyer ses propos, le même responsable a expliqué que ce phénomène nuit au territoire métropolitain. Il a à cet effet appelé à réduire les procédures administratives amenant à expulser les étrangers en situation irrégulière.

« Nous avons jusqu’à 12 recours administratifs et judiciaires. Or, suite à ces recours, il nous est impossible d’expulser la personne », a-t-il déclaré. De ce fait, le responsable a fait part de l’objectif de son département de passer de 12 à 4 recours.

Il a ainsi souligné qu’il envisage de mettre fin à la double peine pour les étrangers condamnés. Ces derniers ne pourront pas, après l’exécution du projet de loi, purgé leur peine sur le territoire français. Une stratégie qui pourrait, selon Darmanin, expulser 4.000 sans-papiers délinquants supplémentaires par an.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes