AccueilScoop et PeopleL'Algérienne Hafida Briki répond à ses détracteurs au sujet de son dernier...

L’Algérienne Hafida Briki répond à ses détracteurs au sujet de son dernier « scandale »

People – Créant une polémique lors de son dernier événement, la célèbre styliste algérienne, Hafida Briki, a décidé de répondre à ses détracteurs. Les curieux, restez là ! L’équipe Dzair Daily relate pour vous tous les détails, ce mercredi 19 octobre 2022.

En effet, pensant avoir bien fait lors de son dernier événement en relation avec le patrimoine vestimentaire algérien, la célèbre styliste s’est retrouvée, malgré elle, au cœur d’une polémique. Après avoir organisé le Festival du costume traditionnel algérien, nombreux étaient ceux qui ont critiqué l’événement. De ce fait, l’Algérienne Hafida Briki a décidé de sortir de son silence pour répondre à ses détracteurs au sujet de ce « scandale ».

Effectivement, faisant la Une de l’actualité, la dernière manifestation culturelle organisée par la modéliste constantinoise a fait l’objet d’une controverse. Entre ceux qui critiquaient l’organisation et ceux qui s’attaquaient personnellement à l’organisatrice, Hafida Briki n’a pas eu une minute de répit. Accusée d’arnaque et de mensonge, la protagoniste a décidé de riposter.

Par ailleurs, face à cet acharnement à son égard, Hafida Cirta est sortie de son silence. C’est par le biais d’une story sur son compte Instagram que la styliste a décidé de s’expliquer. Vraisemblablement irritée par les attaques répétées qu’elle subit, la jeune femme n’a pas hésité à le faire savoir. « Je n’entends aucun aboiement. Qu’est-ce qui s’est passé ? Ils sont assoiffés ou ils ont trouvé un os ? », a-t-elle ironiquement écrit.

algérienne hafida briki

Hafida Briki dans le viseur de la chanteuse Wafa Oudjit

En effet, faisant honneur par sa présence, la célèbre chanteuse algérienne Wafa Oudjit s’est déplacée exclusivement depuis l’Espagne pour assister à la cérémonie. Comptant parmi les invités de Hafida Briki lors de la cérémonie du Festival du costume traditionnel algérien, la star de la chanson a fait part d’un désagrément.

Effectivement, agacée par des détails de l’événement, l’interprète de « Ghaltana » a annoncé sur son compte Instagram qu’elle allait tout révéler au moment venu. Prenant l’affaire au sérieux, l’artiste algérienne a menacé de se présenter devant le siège du ministère de la Culture. Et ce, afin de présenter « des preuves », qui pourront, selon elle, dévoiler les dessous de la scène.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes