22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
dimanche, 14 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentSalaire Algérie : voici quand sera levé le gel de la prime...

Salaire Algérie : voici quand sera levé le gel de la prime de rendement de ces professionnels

Publié le

- Publicité -

 Algérie – Dans ce numéro du 30 avril 2022, Dzair Daily vous dévoile quand la prime de rendement sera versée avec le salaire de certains professionnels. Apprenez tout, dans les lignes qui suivent.

À l’approche des dates des examens officiels en Algérie, le ministère de l’Éducation nationale a pris une décision concernant la levée du gel de la prime de rendement sur le salaire des enseignants boycotteurs. En effet, celle-ci se verse avec le salaire dans le compte des professionnels concernés. 

Et ce, juste après Aïd El Fitr, soit à partir du mois de mai prochain. En fait, cette décision a été prise par la tutelle afin de faire baisser les tensions avec le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’Éducation (Cnapeste). Principalement car les épreuves finales approchent à grand pas. Pour la réussite de celles-ci, des efforts concertés doivent être fournis.

- Publicité -

Selon le quotidien arabophone Echorouk, le département concerné a ordonné aux directeurs de l’Éducation des différentes wilayas de remettre en application cette mesure. Celle de déposer sur les comptes des enseignants grévistes la prime de rendement avec le salaire du mois prochain. 

Les examens officiels : les travailleurs du secteur de l’Éducation se préparent

Après la levée du gel sur la prime de rendement, les services concernés se concentreront sur le bon déroulement des examens finaux. À savoir le Brevet et le Baccalauréat de la prochaine session. Et ce, en y créant les conditions favorables. Dans ce contexte, les directeurs des établissements scolaires des trois cycles ont tenu des réunions avec les professeurs.

Ainsi, ils ont fixé deux dates, soit le 8 et le 9 mai 2022 pour rattraper le reste des devoirs. Ceux repportés en raison des mouvements de contestation. De plus, il a été décidé de mettre en application des mesures. Celles-ci concernent les établissements du troisième cycle. Le but est de mettre fin au phénomène du départ précoce des candidats au BAC. Notamment par la création de « carte synthétique » qui reliera l’étudiant à son lycée jusqu’à la fin de l’année. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -