Les revenus en hydrocarbures (pétrole et gaz) de l’Algérie réalisent des chiffres surprenants

Énergie – Les revenus en hydrocarbures en matière de pétrole et de gaz en Algérie pour l’année 2022 ont réalisé des chiffres impressionnants. Dzair Daily vous en dit plus ci-après.

En dépit de la guerre en Ukraine, ayant eu des répercussions sur notamment le marché mondial de l’énergie, l’Algérie réalise des progrès quant à ses revenus en hydrocarbures (pétrole et gaz) avec des chiffres avantageux. Nous vous disons un peu plus à ce sujet dans la suite de cette édition du dimanche 24 juillet 2022.

Il va sans dire que les exportations depuis le territoire algérien sont majoritairement constituées d’hydrocarbures. Pour cette année 2022 et alors que le conflit entre Moscou et Kiev ne fait que s’intensifier, les répercussions de ce dernier sur l’économie mondiale et le prix des énergies sont littéralement ahurissants.

Le baril de pétrole a en effet dépassé les cent (100) dollars. Les tarifs du gaz naturel ne cessent, eux aussi, de bondir. Et cela, en raison des craintes d’approvisionnement provenant de la Russie. Un avantage pour l’Algérie, un des plus grands pays producteurs de pétrole au monde mais aussi troisième exportateur de gaz vers l’Europe.

Exportations des hydrocarbures : en chiffre, voici le montant qu’encaisse le groupe Sonatrach cette année 2022

À en croire les informations du média généraliste arabophone Echorouk, les exportations de 2022 en la matière ont généré à l’Algérie des revenus à hauteur de 17,1 milliards de dollars pour le premier trimestre.

Selon la même source, cette somme dépasse de loin les encaissements des huit (8) dernières années. Un chiffre qui poursuivra sûrement son ascension dans les mois à venir, souligne-t-on en outre.

algérie revenus hydrocarbures

Les attentes des spécialistes indiquent également que l’entreprise pétrolière et gazière algérienne, Sonatrach, réalisera des revenus spectaculaire. Ils atteindront, selon eux, les 50 milliards de dollars d’ici la fin de cette année (2022).

Rappelons qu’en 2021, les recettes de l’exportation des hydrocarbures algériens étaient majorées de 70 % par rapport à 2020. Cette augmentation des bénéfices s’explique, de l’avis des experts, par la hausse des prix du gaz et du pétrole. Cela au niveau du marché international.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes