AccueilÉconomieVotre ArgentRetraités algériens : le ministre du Travail rassure cette catégorie

Retraités algériens : le ministre du Travail rassure cette catégorie

Algérie – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, a évoqué un processus d’intégration d’une nouvelle catégorie de retraités algériens. Dzair Daily vous dévoile plus de détails dans la suite de ce numéro du 7 janvier 2023. 

En Algérie, le dossier des retraités revient à la Une de l’actualité depuis que le président de la République a exigé une revalorisation des retraites. En effet, le Chef de l’État avait ordonné au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires. Cela afin d’améliorer le cadre de vie de cette frange de la société. C’est dans ce cadre que le ministre du Travail a apporté de nouvelles précisions concernant les retraités algériens. 

Le premier responsable du secteur du travail s’est exprimé lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales au siège de l’Assemblée populaire nationale (APN). Il y a abordé le processus d’intégration d’une nouvelle catégorie de retraités. Il s’agit des membres de la communauté nationale établie à l’étranger. Ceux qui exercent une activité professionnelle hors du territoire national. 

À ce propos, Youcef Cherfa a déclaré que « ce volet a été pris en charge ». Il a indiqué que cela s’est fait en vertu du décret exécutif n° 22 – 351 du 18 octobre 2022. Celui-ci fixe les conditions et les modalités d’affiliation volontaire au système national de retraite des membres de la diaspora algérienne. Ceux qui exercent hors du territoire national une activité professionnelle. C’est ce dont fait état le site spécialisé Djalia DZ

Retraite en Algérie : date d’entrée en vigueur de cette nouvelle loi 

Par ailleurs, cette nouvelle mesure vise à renforcer les liens entre les membres de la diaspora avec le pays. Dans ce cadre, le ministre du Travail a souligné l’élaboration d’un arrêté interministériel dédié à cet effet. Ce dernier est en cours de signature au niveau des ministères concernés, selon les précisions du premier responsable du secteur. 

Ce dernier a fait également savoir que l’arrêté interministériel en question entrera en vigueur au cours du premier trimestre 2023. Après son officialisation, les salariés algériens qui travaillent à l’étranger pourront alors prétendre à une pension de retraite en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

2 Commentaires

  1. Je ne vois pas pkoi les personnes qui ont travaillé à l’étranger bénéficieront d’une pension en Algérie alors qu’ils n’ont jamais cotiser . Il serait plus raisonnable de relever la pension des retraités d’ici en plus vous n’arretez pas de dire qu’il y a un déficit d’à peu près 370 millions aller comprendre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici