AccueilGuide VoyagesReprise des vols en Algérie : voici pourquoi le confinement pourrait être...

Reprise des vols en Algérie : voici pourquoi le confinement pourrait être annulé

Algérie – Le confinement prophylactique de cinq (5) jours à l’hôtel, imposé à tous les voyageurs sans exception aucune depuis la reprise des vols, devrait être revu et révoqué dans les prochains jours. Le Comité scientifique serait en train d’étudier la question.

Pour réussir à contenir l’expansion rapide du virus à couronne et ses variants, le gouvernement a mis en place des restrictions sanitaires, à l’entrée sur le territoire national. Depuis deux semaines maintenant, la reprise des vols est en vigueur en Algérie, mais on impose à toute personne de se plier à quelques réglementations dont un confinement inéluctable. 

La durée de l’isolement est de cinq (5) jours dans un hôtel prévu à cet effet. Cependant, le gouvernement devrait, promptement, approuver l’allègement progressif des règles régissant le droit d’entrer dans le pays. C’est ce que nous apprend le quotidien francophone El Watan. Il rapporte l’information dans son édition d’hier dont les éléments sont repris ici, ce 15 juin 2021. 

Les pouvoirs publics projetteraient donc de modifier l’actuelle politique visant à prévenir et à combattre cette pandémie sans précédent. Ils devraient toutefois continuer de baser les modalités habituelles sur le degré de maîtrise de l’épidémie du coronavirus. Une révision de la gestion des voyages serait en cours d’exécution. Elle est susceptible d’exempter les prochains voyageurs des mesures de quarantaine.

Un probable assouplissement sur le redémarrage prudent des voyages pour ces raisons

La décision de revoir le protocole serait liée à plusieurs difficultés rencontrées dans les structures d’hébergement. Elle intervient au moment où des voyageurs confinés se plaignent des conditions au sein des lieux où ils logent, dont la majorité sont étatiques. Une autre raison pousserait le gouvernement algérien à renoncer à la mesure d’isolement. 

Selon la source susvisée, les hôtels que les autorités ont réservés au confinement des voyageurs sont au complet. Ils ne peuvent plus répondre à la demande. Ce qui risque de se corser encore plus, dans les jours à venir, avec l’arrivée de plus de voyageurs. De surcroît, les dépenses que les autorités ont investies dans ce programme ne concordent guère avec les comptes du Trésor public.    

À cet effet, il sied de rappeler que l’Algérie prend en charge entièrement et gratuitement l’ensemble des voyageurs étudiants et personnes à faibles revenus. La complexité que représente la mobilisation des équipes médicales serait aussi l’un des motifs qui conduirait les responsables à alléger les conditions d’entréeIl n’est en effet plus possible de mettre en place un suivi continu des personnes confinées.

Cela puisque la charge de travail est, actuellement, trop importante au sein des hôpitaux. Elle est due au récent rebond du nombre des nouveaux cas de coronavirus. La reprise des vols se poursuivra donc à condition que les passagers se munissent d’un PCR. Celui-ci doit dater de moins de 36 heures. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes