AccueilGuide VoyagesReprise des vols en Algérie : nouvelle façon de payer le PCR...

Reprise des vols en Algérie : nouvelle façon de payer le PCR et le confinement

Algérie – Pour la reprise des vols, les passagers ne devront plus s’acquitter préalablement des frais de confinement et test PCR de la Covid-19 à effectuer dès leur arrivée dans les aéroports algériens. 

Plus de quinze (15) mois de pause, qui a pris fin le 1er juin dernier. Le gouvernement algérien a autorisé la réouverture partielle de ses frontières aériennes à destination et en provenance de six (6) États. Il a fixé des modalités opérationnelles de reprise des vols strictes et nécessaires à l’aplatissement de la courbe des infections, dont le confinement et un test PCR avant le départ et un autre à l’arrivée en Algérie. 

Tout voyageur âgé de plus de douze (12) ans, quelle que soit sa citoyenneté, doit fournir un résultat négatif à un PCR. Il doit alors passer son test de dépistage, dans un premier temps, dans les 36 heures précédant l’heure du départ de son vol vers l’Algérie. Il n’y a aucune exception pour les passagers vaccinés, pour l’heure. 

Depuis le déverrouillage partiel des frontières, les clients d’Air Algérie se soumettent, dans tous les cas, à un test PCR rapide à l’arrivée et à une quarantaine de cinq (5) jours. Tous sont ainsi dans l’obligation de s’acquitter d’un « Pack Voyage » avant de pouvoir embarquer. Celui-ci, rappelons-le, englobe tous les frais liés au voyage dans notre pays. 

Mais les dispositions encadrant la reprise partielle des vols sont sur le point de connaître un tout nouveau tournant. C’est en effet ce qu’a fait savoir l’ex-député de la zone Marseille (France). Samir Châabna s’est exprimé, hier samedi, sur sa page Facebook. 

Tests PCR et isolement : des coûts à payer à l’arrivée 

Samir Châabna a donc fait état d’un remaniement concernant la procédure de paiement. Cette nouvelle manière de faire concerne les personnes qui embarqueront à bord d’un vol du transporteur aérien Air France et sa filiale à bas prix, Transavia. « Le règlement des frais de confinement et de dépistage du Covid-19 se fera dorénavant à l’arrivée en Algérie », a stipulé l’ancien élu à l’APN. 

Les passagers des deux compagnies aériennes françaises susvisées devront ainsi régler les coûts de leur mise en quarantaine et de leur prélèvement nasal dans un des hôtels sélectionnés par les autorités. Il s’agit là également d’une affirmation qu’a formulée Samir Châabna. Il sied de rappeler par ailleurs que de nouvelles dessertes aériennes hebdomadaires, en aller-retour, entre la France et l’Algérie sont annoncées pour la semaine prochaine. 

Les transporteurs aériens Air France et Transavia desserviront, dans quelques jours, les aéroports algériens et français à raison de plusieurs vols. Ils rejoindront ainsi Turkish Airlines, Tunisair, Alitalia et Lufthansa. Tous se tiennent prêts à relier notre pays à d’autres au cours du mois de juin.

Pour sa part, Air Algérie opère ses vols, depuis bientôt deux semaines, de et vers six (6) pays concernés par la réouverture partielle des frontières aériennes. Soit la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Turquie et la Tunisie.     

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes