25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
samedi, 22 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieReprise des vols d’Air Algérie : l’euro et le dollar au square...

Reprise des vols d’Air Algérie : l’euro et le dollar au square s’enflamment

Publié le

- Publicité -

Algérie – La hausse du nombre de vols d’Air Algérie enflamme l’euro et le dollar sur le marché parallèle (Square). Les monnaies fortes au cœur de notre édition de ce dimanche 29 août 2021.

Effectivement, la décision d’Air Algérie d’augmenter ses vols vers l’étranger n’a pas été sans conséquences sur le marché parallèle, à sa tête le Square Port-Saïd à Alger. En réalité, cela a provoqué une hausse du prix de l’euro, du dollar et de la livre sterling au niveau de la sphère informelle. C’est ce que rapporte Echorouk.

À cet égard, un euro s’échange au prix de 213 dinars à la vente contre 211 dinars à l’achat. Quant au dollar, il est à 181 dinars à la vente et 179 à l’achat. Pour ce qui est de la livre sterling, elle s’échange à 236 dinars à la vente et 233 dinars à l’achat.

- Publicité -

En vrai, à peine l’annonce de la reprise des vols communiquée que les prix explosent au marché parallèle. De plus, c’est principalement l’euro, le dollar américain et la livre sterling qui dominent le Square. Ces devises ont connu une montée en flèche assez remarquable. C’est par ailleurs la forte demande liée aux dessertes aériennes qui a conduit à cette hausse des prix. Et cela, en seulement 24 heures !

Dans le même contexte, selon un cambiste le taux de change n’est pas sur le chemin d’une baisse. Bien au contraire, on prévoit un retour au même niveau d’avant la propagation du coronavirus. Pour rappel, l’euro à cette période était à 220 dinars contre 182 dinars pour le dollar.

Taux de change : la hausse prévue des monnaies fortes poussent les commerçants à son acquisition précoce.

Dernièrement, l’euro, le dollar et même les autres monnaies fortes sont devenus un vrai refuge pour les commerçants. En effet, ces derniers préfèrent stocker leur épargne sous forme de devises fortes. Une démarche de sécurité surtout face à l’effondrement continu du dinar au niveau du marché officiel.

- Publicité -

En sus, le gouvernement maintient ses efforts à réduire la valeur du dinar dans une optique bien précise. Effectivement, ce n’est autre qu’une résolution prise afin de gérer des sources de revenus nouvelles et supplémentaires. Et cela, malgré les avertissements d’un nombre d’experts du domaine. En effet, ces professionnels considèrent que le préjudice d’une telle démarche est supérieur à son avantage.

D’autre part, en prévision d’une reprise totale des vols, beaucoup préfèrent acquérir la monnaie forte dès à présent. D’autant plus que son prix est encore considéré comme « relativement accessible » au niveau du marché parallèle. Et tout cela sans omettre ce que les cambistes s’attendent à réaliser prochainement.

Notons que les bénéfices d’un tel commerce sont indéniables encore plus quand une hausse pointe le bout de son nez. En réalité, l’écart du prix entre le marché officiel et parallèle offre l’opportunité pour réaliser d’importants gains. Pour rappel, les responsables de la Banque d’Algérie (BA) ont annoncé à plusieurs reprises qu’il n’était pas encore temps de fermer le Square. De plus, ils estiment que ce n’est pas non plus le bon moment pour ouvrir des bureaux de change.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -