Ramadan en Algérie : Les conditions pour bénéficier de la prime de solidarité

Algérie – Avec le mois de Ramadan qui se profile à l’horizon, tous les walis du territoire national ont commencé la préparation de la liste des conditions afin que plusieurs citoyens puissent pleinement bénéficier de la prime de solidarité.

Dans le cadre des préparatifs en prévision du prochain mois du ramadan en Algérie qui arrive à grands pas, les walis remettent en oeuvre l’opération de solidarité afin de venir en aide aux nécessiteux qui vont faire l’acquisition d’une prime de solidarité. Le but consiste à les aider à subvenir à leurs besoins pendant ce mois sacré.

En effet, c’est le wali de la wilaya de Tlemcen, Amoumène Mermouri qui a tout récemment fait quelques révélations à ce sujet. Il a déclaré que lui et ces confrères ont commencé la préparation du mois du ramadan. Cela en établissant les listes des personnes nécessiteuses.

Il s’agit alors de celles ouvrant droit de la subvention de solidarité. Mais pas que, car il a annoncé l’allocation d’un montant d’une valeur de 21 milliards de centimes. Cette somme atterrira dans les comptes des bénéficiaires à ladite aide financière.

Au cours de son intervention au micro de la radio nationale, le wali a ajouté un peu plus de détails concernant la prime de solidarité. Il a alors déclaré que cette dernière sera bien évidemment assignée à toutes les personnes bénéficiaires avant le commencement du mois de Ramadan. Cela se fera à la fin du mois de mars prochain.

Quelles seront les modalités pour bénéficier de la prime de solidarité ?

En plus de cela, le représentant de l’État au niveau de la wilaya de Tlemcen à en outre révélé autre chose. Il a ainsi indiqué que le lancement de la procédure de comptage dans le but d’établir les listes des bénéficiaires a été fait sans avoir recours à une demande de documents administratifs. C’était le cas sauf pour les personnes qui sont nouvellement bénéficiaires.

De plus, le wali de la wilaya de Béchar, Mohamed Belkateb, a confirmé que la concordance de la pandémie liée au coronavirus avec le mois sacré augmentera le nombre des personnes qui auront le droit à cette prime. Cela dit, il a toutefois souligné que cette dernière parviendra à toutes les familles nécessiteuses à travers le territoire national. Et cela en toute transparence. 

Par ailleurs, Zine Eddine Tibourtine qui n’est autre que le wali d’Oum El Bouaghi, comme ses confrères, a lui aussi pris la parole à ce sujet. Il a donc en révélé qu’un peu plus de 45 familles percevront cette subvention de solidarité avant le 20 mars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes