Algérie : La banque BEA lance des services de la finance islamique

Algérie – La Banque Extérieur d’Algérie (BEA) vient officiellement de lancer ses prestations liées à l’activité de la finance islamique et cela à travers la commercialisation de divers produits.

La Banque Extérieure d’Algérie travaille depuis un certain moment sur de grands projets, visant à moderniser les normes internationales reconnues. Parmi ces projets de la BEA, on trouve l’activité de la finance islamique, une activité qui intéresse amplement en Algérie.

C’est au cours d’une déclaration accordée à nos confrères de la Patrie News que Lazhar Latreche s’est exprimé. Ce dernier n’est autre que le président directeur général de la Banque Extérieure d’Algérie. Le responsable a assuré que la commercialisation des produits de la finance islamique verra le jour avant la fin du mois de mars 2021.

En outre, il a tenu à préciser qui va mener à bien le lancement de ces nouveaux services de la finance islamique. Il est question d’un cabinet accompagnateur. Celui-ci est actuellement sur le point de finaliser les contrats. Il est également en passe de finaliser les produits relevant de la finance islamique.

Le lancement tant attendu des produits de finance islamique

Dans la même déclaration, Lazhar Latreche a affirmé une chose. Il a expliqué, dans ce sens, qu’au sein de la banque, il y aura la mise à disposition d’un guichet pour la clientèle. Ce guichet sera consacré à l’activité susmentionnée. Il sera doté de plusieurs services qui permettent diverses transactions.

Par ailleurs, le président directeur général de la BEA a fait d’autres révélations. Elles concernent la personne qui sera à la tête de ce projet. « Nous avons même recruté une personne qui chapeaute le projet finance islamique. C’est une personne qui a travaillé au niveau de deux banques dans des pays du Golf. C’est un spécialiste de la finance islamique. L’objectif est de booster cette activité au niveau de la BEA », a-t-il déclaré en effet.

Par la suite, l’intervenant a précisé que la vente desdits produits se fera en deux gammes. Il y aura tout d’abord le lancement de la première gamme. Elle va contenir huit à neuf produits qui seront attribués aux particuliers. La deuxième gamme, quant à elle, sera destinée aux entreprises. Il s’agit donc de celles qui demanderont un financement islamique en fonction de la finance classique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes