21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergiePrix du pétrole : les cours du brut en vigueur actuellement

Prix du pétrole : les cours du brut en vigueur actuellement

Publié le

- Publicité -

Énergie – Les cours et prix du baril de pétrole brut poursuivent leur baisse cette semaine et chute. Dzair Daily expose pour vous plus de détails à ce propos dans l’édition de ce mardi 12 juillet 2022. 

En effet, les cours et prix du pétrole brut ont chuté, ce lundi, à la lumière des craintes d’une récession économique. Notamment, l’imposition de restrictions par la Chine pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, qui affectera l’approvisionnement en brut. Il s’agit là de ce qu’a rapporté le quotidien généraliste arabophone Ennahar qui cite comme source le site Web Bloomberg

Selon les données de ce dernier, les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermédiate (WTI) ont chuté de 1,71 %. À savoir 103 $ le baril. Et cela à 12h55, heure de Moscou. Les contrats à terme sur le Brent ont, eux aussi, baissé. Ils ont atteint 105,62 dollars le baril. Soit une régression de 1,31%. 

- Publicité -

Par ailleurs, les spécialistes prévoient un effondrement des prix du baril de pétrole jusqu’à 65 dollars d’ici la fin de l’année courante et pour l’année 2023. Dans le cas d’une récession économique, les coûts pourront descendre encore plus bas pour atteindre les 45 dollars le baril. 

Les prix pétroliers : un effondrement en route

Il convient de rappeler que le prix du pétrole a fortement fluctué ces derniers mois. En effet, il connaît actuellement son pire taux depuis 3 mois maintenant. Les contrats à terme sont tombés en dessous de la barre symbolique des 100 dollars. À savoir une baisse de 8%. Cette dernière est considérée comme étant la plus forte  enregistrée durant cette période.

Cela, en conséquence des sanctions imposées à la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine. Les craintes de récession et de la possibilité de gel de la demande de pétrole en Chine en sont la deuxième cause. Et cela en raison d’une recrudescence des cas de Covid-19 enregistrée actuellement au sein du territoire chinois et qui peuvent peser dans la balance.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -