Pension de retraite et salaire 2021 en Algérie : ce que propose un syndicat

Algérie – La Confédération des Syndicats autonomes (CSA) appelle les hautes autorités à se pencher sur le dossier de la pension de retraite et celui du salaire pour cette année 2021. Les détails en ce jeudi 16 septembre.

En effet, la Confédération des Syndicats autonomes (CSA) qui regroupe près de 15 syndicats de différents secteurs a appelé les pouvoirs publics à ouvrir les dossiers relatifs à la révision de la pension de retraite et du salaire en Algérie dans les plus brefs délais pour cette année 2021, sachant qu’ils sont en suspens depuis une longue période. C’est ce qu’a rapporté Echorouk, hier.

Il est à noter que le dossier des salaires et des indemnisations n’a pas été revu depuis maintenant neuf (09) ans. Au fait, les travailleurs du secteur public n’ont bénéficié d’aucune augmentation sur salaire depuis l’année 2012. De ce fait, l’organisation a jugé qu’il était important de se tourner vers ce dossier. Mais aussi, celui des pensions de retraite en appelant à reprendre la retraite proportionnelle et sans condition d’âge.

Dans le détail, la confédération a souligné qu’il serait primordial de donner de l’importance à la situation sociale des citoyens. En particulier, durant cette période caractérisée par la hausse scandaleuse des prix. Surtout en ce qui concerne les produits de large consommation. Cela, face à l’absence de révision des salaires depuis des années.

D’autant plus que la baisse de la valeur du dinar et la hausse du taux d’inflation n’ont fait qu’entraîner une terrible diminution du pouvoir d’achat. Encore plus avec la crise sanitaire sans précédent qui a lourdement impacté la situation économique du pays. Sans oublier les tenants du monopole, de la spéculation et de la manipulation des prix.

Algérie : revue des salaires et des pensions de retraite, les syndicats lancent un appel

En outre, à la suite d’une réunion tenue le 13 septembre dernier au siège du CNAPESTE à Alger, la confédération a lancé un appel au Gouvernement. Et ce, dans le but d’ouvrir le dossier des salaires et les indemnisations afin de rééquilibrer le pouvoir d’achat. De plus, elle a souligné la nécessité de mettre en place un Observatoire national du pouvoir d’achat.

En sus, le même organisme a précisé qu’il est tenu de mener sa mission comme il se doit; en vue de la situation critique que traverse la classe ouvrière en Algérie. De ce fait, le bureau syndical serait notamment tenu d’obliger les autorités compétentes à prendre les décisions adéquates et rapides. Cela, afin de faire face à cette crise.

D’autant plus que les remaniements apportés vont aider à améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs. Il en ressort également de cette même rencontre, qu’il serait procédé au traitement des anciens dossiers, comme le dossier de retraite. Sachant que ce dernier n’a pas été revu depuis 2016.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes