Ouverture des mosquées en Algérie : Le ministre de la Santé répond

Algérie – Dans le contexte de déconfinement, les fidèles se demandent quand viendra le tour de l’ouverture à nouveau des mosquées en Algérie. Benbouzid apporte un éclaircissement là-dessus. Les imams, parait-il, retrouveront bientôt leurs tribunes et les rangs des prieurs ne tarderont pas à se former à nouveau.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a abordé le sujet de l’ouverture des mosquées en Algérie dans une entrevue télévisée accordée à l’ENTV. Il a indiqué dans ce sens que « le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a pris les mesures sanitaires nécessaires pour une éventuelle réouverture des mosquées »; a rapporté ce vendredi 5 juin l’Agence officielle APS.

Rien n’est donc certain pour le moment et aucune date précise n’est encore avancée. Néanmoins, la reprise des cultes musulmans collectifs est envisageable dans pas très longtemps. C’est ce que nous laisse croire les propos du responsable. Du moment où les autorités religieuses du pays ont procédé à la mise en place de dispositifs de prévention; les intentions de retour des prières collectives se dessinent à l’horizon.

Pour mémoire et dans une déclaration précédente, Mohamed Cheikh, inspecteur au ministère des Affaires religieuses, a signalé que leur département ministériel attendait une « fatwa » médicale avant de prendre une quelconque décision portant sur la réouverture des mosquées dans le pays

De son côté, le ministre Youcef Belmehdi, a précisé antérieurement que le gouvernement est seul habilité à se prononcer sur ce registre; en concertation avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie.

Benbouzid révèle la date du pic du Coronavirus en Algérie

Le ministre de la Santé « pense » que notre pays a « atteint » son « pic de contamination le 29 avril » dernier « où il y a eu 199 cas ». Le plus gros chiffre en matière de nombre quotidien des contaminés a donc atteint son paroxysme ce jour-là. Depuis, la courbe n’a plus jamais remonté à ce niveau ou au-delà. Tel constat explique très bien l’enclenchement du processus de la levée du confinement en Algérie.

L’orateur a tenu à rappeler que 17 % uniquement des lits de réanimation ont été utilisés pour aider les patients en besoin d’assistance respiratoire induit par la pneumonie virale Covid-19. Il a poursuivi en ajoutant que « nous sommes dans une situation relativement stable qui a permis d’engager un déconfinement » progressif.

« Le gouvernement prend des mesures permettant à certains secteurs de rouvrir leur activité, en fonction des recommandations émises par le Comité scientifique »; a fait remarquer le membre de l’Exécutif avant de rappeler le déconfinement « partiel et graduel » déjà mis en route.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes