16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentMoutons Aïd El Adha Algérie : ouverture d’un point de vente à...

Moutons Aïd El Adha Algérie : ouverture d’un point de vente à des prix raisonnables dans cette wilaya

Publié le

- Publicité -

Algérie – En prévision de l’Aïd El Adha, un point de vente de moutons a été ouvert et pratique des prix raisonnables. Retrouvez dans la suite de cette édition davantage de détails, ce mercredi 14 juin 2022.

En effet, le Complexe régional des viandes rouges vient d’indiquer que le début de la vente des moutons de l’Aïd El Adha commencera dans les prochains jours en Algérie. Il a souligné que cette année les prix seront raisonnables et à la portée des citoyens à l’occasion de cette fête religieuse. Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Ennahar.

Dans le détail, l’organisme a informé de l’ouverture d’un point de vente d’animaux sacrificiels. Et ce, au niveau de son siège dans la wilaya de Mila, situé sur la route nationale n°100. Les bêtes qui y seront proposées à la vente seront préalablement soumises à des contrôles vétérinaires. Et leurs prix devraient être abordables. Cependant, et avec la flambée des prix, la véracité de cette information reste à confirmer.

- Publicité -

Aïd El Adha 2022 : les prix des moutons atteignent des sommets

En effet, et depuis le début de ce mois de juin, les prix des moutons enregistrent une hausse significative. Les moutons les moins coûteux sont affichés entre 40.000 DA et 50.000 DA. Tandis que les meilleurs moutons peuvent avoisiner les 100.000 DA. Ces prix, bien qu’exorbitants pour les acheteurs sont jugés raisonnables pour les vendeurs. Qui invoquent la cherté de l’aliment, du fourrage et de la prise en charge médicale.

Pour rappel, et selon les prévisions des astronomes, l’Aïd El Adha 2022 devrait avoir lieu le 9 juillet prochain. Les musulmans algériens n’ont donc plus beaucoup de temps devant eux. Pour acheter le mouton à sacrifier ainsi que pour les autres préparatifs. Il faut dire que cette fête religieuse est aussi synonyme de dépenses, et beaucoup de citoyens ont du mal à joindre les deux bouts en cette période.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -