22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentSalaire en Algérie : vers une réduction des impôts pour soutenir le...

Salaire en Algérie : vers une réduction des impôts pour soutenir le pouvoir d’achat

Publié le

- Publicité -

Salaire – Afin de soutenir le pouvoir d’achat, une réduction des impôts est prévue en Algérie. Dzair Daily vous dévoile tout le détail, dans les lignes qui suivent. Apprenez tout, ce 14 juin 2022.

Dans le but de l’amélioration du pouvoir d’achat, une réduction des impôts pour les travailleurs algériens serait au rendez-vous en Algérie. En effet, au micro d’Ennahar TV, la directrice générale des Impôts, Amel Abdellatif en l’occurrence, s’est prononcée à propos de ce point. 

Invitée dans l’émission 52 Minutes Économie, la directrice a dévoilé quelques détails concernant le renforcement du pouvoir d’achat. Dans ce contexte, l’intervenante a affirmé : « Nous avons entamé des réformes fiscales ». Tout en soulignant que cette procédure nécessite de passer par de nombreuses étapes afin d’arriver à l’objectif souhaité. 

- Publicité -

D’après les révélations de l’interviewée, la première étape consiste à diminuer la pression des impôts sur les salariés. Et ce, par la révision du barème progressif de l’impôt sur le revenu global (IRG). « C’est ce qui contribue à l’augmentation du pouvoir d’achat », a-t-elle ajouté. 

La directrice générale des Impôts interpelle les Algériens 

Dans le cadre de la loi des Finances 2022, la directrice générale des Impôts, Amel Abdellatif, a appelé les opérateurs économiques et l’ensemble des Algériens, qui sont actifs dans le marché parallèle, à se présenter à la Direction générale des Impôts (DGI). Sachant qu’aucune sanction fiscale n’est imposée.

Pour rappel, la directrice des Systèmes de paie à la Direction générale du budget avait donné des détails concernant la grille salariale en Algérie. Effectivement, Nacéra Moussaoui a indiqué que l’augmentation de la grille indiciaire s’élargit. Soit, cette mesure implique une hausse verticale de l’indice minimal de chaque catégorie. Mais aussi, une augmentation horizontale de l’indice minimal.

- Publicité -

Toutefois, l’augmentation du point indiciaire ne touche pas uniquement ce volet. En effet, cela concerne également les primes et indemnités. Celles-ci sont calculées à partir du salaire de base. Et ce, à des proportions égales ou plus de 65 % selon le secteur. Il sied de noter que cette nouvelle mesure s’applique sur les majorations mensuelles ou autres.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -