Météo Algérie : les fortes pluies vont se poursuivre ce mercredi 22 septembre 2021

Météo – Au nord de l’Algérie, la tendance météorologique est aux fortes pluies et cela se maintiendra jusqu’à mercredi 22 septembre 2021.

L’alerte des services météo en Algérie quant aux fortes averses orageuses a été annoncée dés aujourd’hui et demeure valable jusqu’à demain, c’est-à-dire mercredi 22 septembre 2021. C’est en effet un climat spécial qui n’a pas fait son apparition en Algérie depuis longtemps. Du fait que cet été a été témoin de fortes chaleurs avec de rares pluies. Voici plus d’éclaircissement de ce BMS.

D’après l’Office national de la météorologie (ONM), de fortes pluies se manifesteront au niveau d’Alger, Tipasa, Blida, Boumerdes, Chlef, Ain Defla. Mais également, dans les wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa, Jijel, Médéa. Et enfin, Skikda. Donc, le nord de l’Algérie sera pluvieux aujourd’hui et demain jusqu’à 6h00.

Dans le détail, les précipitations de ces pluies varient entre 30 et 40 millimètres. Voire, 50 mm ou plus. On ajoute aux wilayas suscitées, Sétif, Bordj Bou-Arreridj, M’sila, le nord de Djelfa, Tiaret, Tissemsilt, Saïda et Sidi Bel-Abbes. Pour celles-ci, on précise que les fortes pluies sont confirmées de mardi à 15 h 00 jusqu’à mercredi à 03 h 00.

Quant au volume d’eau attendu durant ces averses, on indique entre 20 et 30 millimètres. Cela peut même aller jusqu’à 40 mm, souligne-t-on. L’ensemble des wilayas susmentionnées feront donc face à des intempéries, à savoir de fortes pluies auxquelles s’ajoutent des soudains et violents vents. Mais surtout des orages, révèle le BMS.

Qui dit intempéries, dit risques d’inondations

En effet, plusieurs routes à Alger ont été fermées ce matin. C’est en raison des inondations. Mais également, à travers plusieurs villes du pays. Cela a été engendré par la quantité de pluies importante qui s’est déversée sur plusieurs wilayas de l’Algérie aujourd’hui. 

D’après, la déclaration des services de la Gendarmerie nationale, l’amplification du niveau de l’eau venant de quelques rivières a inondé les routes. Ce qui a donc bloqué l’accès aux voitures et surtout aux élèves durant leur premier jour de rentrée scolaire. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes