26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéUn journaliste marocain à Al Jazeera « se félicite » de la...

Un journaliste marocain à Al Jazeera « se félicite » de la mort des civils algériens et mauritaniens

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le journaliste marocain de la chaîne Al Jazeera, Abdessamad Nasser, s’est implicitement réjoui de la mort des civils algériens et mauritaniens dans un Tweet. Nous vous en disons un peu plus dans les quelques lignes qui suivent, ce 5 février 2023.

En effet, le journaliste marocain d’Al Jazeera, Abdessamad Nasser, a exprimé sa joie de la mort des civils algériens et mauritaniens perpétrés par les autorités de son pays aux confins du Sahara occidental, ces derniers mois, à l’aide de drones. En fait, via Twitter, le journaliste ne s’est pas gêné de se réjouir du meurtre de civils non armés à l’aide de drones.

Dans une publication sur son compte officiel, le journaliste a commenté la visite de l’ingénieur Selçuk Bayraktar, le fondateur du système de drones turc au Maroc, avec un Tweet pour le moins étrange. Ce n’est pas tout ! Le journaliste a même employer des expressions de glorification pour le meurtre de civils aux frontières du Sahara occidental. Celui perpétré par les forces armées marocaines.

- Publicité -

Le journaliste en question décrit ce meurtre perpétré par l’armée marocaine en une action de « bénédiction et de dignité ». Laissant entendre que les drones utilisés par les forces marocaines sont de fabrication turque.

Une énième provocation du Makhzen

Les bombardements de l’armée marocaine contre les camionneurs civils empruntant ce qui est devenu un couloir de la mort, à savoir le tronçon routier, à l’état de piste entre le Sahara occidental et la Mauritanie se poursuivent dans l’impunité totale. En effet, une dernière attaque marocaine a pris pour cible dernièrement un semi-remorque mauritanien. Et ce, sur la route menant de Tindouf à Zouerate.

- Publicité -

Jusqu’à présent, aucune source officielle n’a communiqué sur cette attaque. Si elle se confirme, cette attaque serait la seconde du genre en l’espace de quelques jours. Soit après le bombardement d’un autre camion mauritanien. C’est aussi la deuxième fois que des civils algériens sont tués par des bombardements marocains. Et ce, après celui du 1er novembre 2021 qui avait fait trois (3) morts.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -