AccueilActualité« L'huile de table disponible en Algérie en quantités adéquates grâce au...

« L’huile de table disponible en Algérie en quantités adéquates grâce au bras de fer de l’État »

Algérie – Grâce aux efforts déployés par l’État d’Algérie, l’huile de table retrouve son équilibre sur le marché national. Vous êtes curieux d’en savoir plus ? Restez branchés ! Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette nouvelle édition du lundi 7 novembre 2022. 

En effet, l’huile de table est de nouveau disponible en Algérie grâce aux efforts fournis par l’État et les autorités nationales. Et ce, en quantités suffisantes pour satisfaire les consommateurs et citoyens Dz. Si vous voulez connaître les détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Il convient de noter que le marché algérien a connu, dernièrement, une pénurie de l’huile de table. Le consommateur algérien a par ailleurs rencontré des difficultés pour se procurer cet aliment de base. Cela, en raison de sa rareté mais surtout de sa cherté. Ce phénomène est dû, sans aucun doute, à la contrebande et à la spéculation. 

Lors d’une émission diffusée sur la chaîne de télévision privée, Echorouk News, le directeur commercial d’Agrodiv s’est prononcé sur les quantités de production de l’huile de table. Ledit responsable a d’abord rassuré les Algériens de la disponibilité de ce produit de large consommation. Cela revient principalement, a-il-indiqué, aux efforts fournis par l’État algérien. 

L’huile de tournesol en Algérie : voici plus de détails 

Effectivement, l’intervenant précité a affirmé que les autorités algériennes déploient de grands efforts concernant la disponibilité de ce produit. Et ce, pour maintenir le pouvoir d’achat et assurer la sécurité alimentaire des citoyens. D’ailleurs, selon ses dires, la population algérienne le consomme en grandes quantités.

Soit environ 700.000 tonnes d’huile de tournesol par an. Selon ladite source médiatique, le même intervenant a fait savoir que dans le cas où ce produit n’était pas subventionné par l’État, le prix d’une bouteille de 5L peut atteindre les 2.000 dinars algériens. Sachant qu’elle est commercialisée actuellement au prix de 650 dinars. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes