Une huile d’olive algérienne médaillée d’or pour la 2e fois dans le concours international de Dubaï

Algérie – Une huile d’olive de marque algérienne a décroché la médaille d’or, pour la deuxième fois, dans le concours international de Dubaï. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans cette nouvelle édition du 8 août 2022.

En fait, il s’agit de la marque d’huile d’olive algérienne « Dahbia » qui a été médaillée d’or pour la deuxième fois au cours de l’année 2022, et ce, lors du concours international de l’huile d’olive extra vierge de Dubaï (Émirats arabes unis). Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cet article. 

Tout d’abord, on vous rappelle que le prix récolté par l’oléiculteur, Hakim Alileche, n’est pas le premier. En effet, le détenteur de la marque suscitée a remporté la première place dans ce genre de compétition. Et ce, au cours du Japan Olive Oil Prize en mai dernier pour le même produit. À vrai dire, l’oléiculteur en question est spécialisé dans la catégorie culture biologique.

D’ailleurs, il s’est lancé dans le domaine depuis une vingtaine d’années. Selon ce que rapporte l’APS, Hakim Alileche dispose d’un verger de plus de 40 hectares dans la région de Benhar à Ain Ouessara. On notera également qu’il détient plus de 15.000 oliviers, dont 9.000 sont en production avec une irrigation goute à goute. 

L’oléiculteur Hakim Alileche vise l’exportation de cette huile

Quelques mois après la médaille d’or obtenue à Tokyo, « Dahbia » a réussi à décrocher l’or à Dubaï. À cet effet, le principal concerné a fait référence à la qualité « irréprochable » de l’huile d’olive algérienne. « Cela prouve que les oléiculteurs algériens possèdent un grand savoir-faire », a-t-il affirmé. 

Par ailleurs, le même spécialiste a fait savoir que « pour participer à de telles compétitions internationales les producteurs doivent répondre à certains critères de qualités, dictés par le Conseil oléiculture international ». Dans ce sillage, le producteur a précisé que « le produit est soumis à des analyses physicochimiques et microbiologiques ».

Effectivement, après les succès constatés, l’homme en question espère pouvoir commercialiser cette huile au niveau international. D’autant plus qu’il s’agit d’un produit de « haut de gamme ». Ce dernier, est disponible dans les épiceries fines et sur les plates-formes électroniques. Ainsi qu’au niveau de certains aéroports. En tout cas, il s’agit de ce qui a été indiqué par l’oléiculteur susmentionné.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes