14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
dimanche, 25 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentHausse des salaires et des pensions de retraite en Algérie : le...

Hausse des salaires et des pensions de retraite en Algérie : le ministre du Travail précise

Publié le

- Publicité -

Algérie – La hausse des salaires et des pensions de retraite est fixée à partir de cette date. L’équipe de Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à ce sujet, dans la suite de ce passage du dimanche 26 février 2023.

Une revalorisation des salaires et des pensions de retraite est prévue pour très prochainement en Algérie. En effet, la date du premier versement de cette hausse a d’ores et déjà été dévoilée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale. Tous les détails sont à découvrir dans les quelques lignes qui suivent. 

Pour mémoire, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné la révision des salaires des employés. Ainsi que les pensions des retraités. Cette mesure serait en effet appliquée à une date récemment précisée. Au fait, le ministre Youcef Cherfa a donné quelques déclarations dans ce sens. 

- Publicité -

Faisant savoir, dans ce contexte, que les augmentations seront versées à partir du 10 mars prochain. C’est du moins ce qu’a affirmé l’homme politique algérien au micro de la télévision publique, apprend-on par le biais du quotidien arabophone El Bilad dans son numéro d’aujourd’hui. 

Algérie : voici le nombre de personnes concernées par cette mesure

En outre, le même intervenant a fait savoir que plus de 8 millions de personnes bénéficieront de cette mesure. Sachant que cette augmentation sera versée avant le mois sacré de Ramadan 2023. Soit à partir du 10 jusqu’au 20 mars de l’année en cours. Quant à la revalorisation des pensions de retraite, celle-ci concerne deux millions et 985.000 bénéficiaires.

Au moment où deux millions et 800.000 employés sont concernés par l’augmentation salariale. Rappelons par ailleurs que la hausse de l’allocation chômage a déjà été versée depuis le mois de janvier passé. Ainsi, deux millions de chômeurs ont perçu 15.000 dinars algériens au lieu de 13.000 dinars algériens, a assuré le premier responsable du département du travail en Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -