10.9 C
Alger
10.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentRamadan 2023 Algérie : les prix des viandes rouges et blanches vont...

Ramadan 2023 Algérie : les prix des viandes rouges et blanches vont flamber, selon les bouchers

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les bouchers prévoient une augmentation significative des prix des viandes pendant le mois de Ramadan 2023. Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette nouvelle édition du samedi 25 février 2023. 

Contrairement à ce que le département de Mohamed Abdelhafid Henni a annoncé, la plupart des bouchers s’attendent à une flambée des prix des viandes rouges et blanches durant le Ramadan 2023 en Algérie. Il s’agit de ce que rapporte le média Ennahar dans son reportage télévisé. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

À l’approche du mois de jeûne, les prix des viandes ont fortement augmenté en Algérie. Et ce, compte tenu des mesures annoncées par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR). Soit le plafonnement des prix de la viande rouge à 1.200 dinars et le poulet à 350 dinars le kilogramme. 

- Publicité -

En revanche, les prix de cette substance ont augmenté au cours des dernières semaines. Selon les bouchers, la viande rouge a augmenté, actuellement, de 200 dinars et la viande blanche de 90 dinars le kg. Ce n’est pas fini ! Les vendeurs affirment que les prix prennent une courbe ascendante et peuvent doubler durant le mois sacré. 

Viandes rouge et blanche en Algérie : voici les prix prévus pendant le Ramadan

Comme nous l’avons cité plus haut, le prix des viandes rouges et blanches a connu une hausse significative en Algérie. À quelques jours du Ramadan, ceux-ci continuent d’augmenter malgré la décision du plafonnement des prix prise par les autorités concernées. D’ailleurs, plusieurs bouchers se sont exprimés à ce propos.

Au fait, ces derniers ont assuré qu’à ce rythme, la viande d’agneau atteindra les 3.000 dinars et le poulet touchera les 500 dinars pendant le mois sacré. Notons que le conseiller du MADR, Miloud Triaa, a fait savoir que le gouvernement Dz a décidé d’importer une quantité de 20.000 tonnes de viandes. Et ce, pour casser les prix et relâcher la pression sur le marché local.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -