France : après la Tour Eiffel, l’obscurité gagne d’autres endroits de Paris

France – Après la crise énergétique que connaît la France, l’obscurité s’installe dans plusieurs endroits de Paris, dont le monument historique très connu, la Tour Eiffel. Ne bougez pas ! Dzair Daily vous en dit davantage sur les principales causes de ce phénomène dans l’édition de ce mercredi, 14 septembre 2022. 

En effet, l’obscurité frappe la Ville Lumière, Paris, dans plusieurs endroits du pays, dont le grand monument de France, la Tour Eiffel. Et ce, à cause de la crise énergétique que connaît ce pays européen. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. Si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article.  

Paris a, sans doute, pris un certain nombre de mesures pour économiser l’énergie. Effectivement, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé, ce mardi, que l’éclairage de plusieurs monuments doit s’arrêter la nuit. Et ce, à partir du 23 septembre prochain. À savoir, l’Hôtel de ville, la Tour Saint-Jacques, des musées et des mairies.

Selon Hidalgo, plusieurs monuments s’éteindront à 22 h 00, dont l’Hôtel de ville qui été illuminé jusqu’à une heure du matin auparavant. La Tour Eiffel, quant à elle, s’éteindra au départ des derniers visiteurs à 23 h 45. En revanche, cette femme politique refuse d’arrêter l’éclairage public pour des raisons de sécurité, précise EuroNews.

En ce qui concerne les ponts de la capitale, ils peuvent, également, s’éteindre. Et ce, dans le cas où cela coïncide avec les nécessités de la sécurité de la navigation fluviale. Par ailleurs, Hidalgo a souligné que l’objectif est de réduire la consommation de 10 %. Soit, la consommation d’énergie des écoles, bâtiments et immeubles.

Crise énergétique en France : Marine Le Pen se prononce

Il convient de noter que le président de la France, Emmanuel Macron, a appelé à l’adoption d’un plan de rationnement. Et ce, en réduisant la consommation de gaz pour éviter tout recours aux coupures. En effet, les pays européens souffrent d’une crise énergétique à cause des fortes hausses des prix du gaz

À cet effet, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, se prononce. Cette dernière s’oppose aux instructions de Macron. « Nous ne sommes pas un pays du tiers monde », a-t-elle déclaré à la télévision sur France 2. Selon elle, une session extraordinaire du Parlement devrait être organisée pour se pencher sur le dossier.

En outre, l’agence Bloomberg a précédemment souligné que la France pourrait être l’un des pays européens les plus confrontés à une grave crise énergétique. Elle pourrait, sans doute, être dans une situation pire que l’Allemagne. Tout en ajoutant que Paris pourrait être la première capitale européenne à souffrir des coupures de courant avant Berlin.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes