AccueilActualitéFranceFrance : Christian Estrosi demande la suspension des accords Schengen

France : Christian Estrosi demande la suspension des accords Schengen

France – Après l’attentat de Nice qui a fait trois (03) morts il y a quelques jours, le maire Christian Estrosi réagit en réclamant la suspension des accords Schengen pour protéger sa ville et toute la France. 

La période du deuil n’est pas encore finie, mais pour la France, il est grand temps de passer aux actes afin de mettre fin aux attentats qui peuvent se reproduisent tant que l’immigration clandestine reste mal contrôlée. En effet, à la suite de l’attentat qui a coûté la vie de trois (03) personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice en France, son maire Christian Estrosi a demandé de suspendre les accords Schengen temporairement, rapporte le site spécialisé Voyager DZ

Il est à noter que ces accords Schengen permettent de voyager sans contrôle aux frontières dans 26 pays européens. Ceux-ci, selon le maire de Nice ont ouvert la voie à l’auteur de la tuerie qui a eu lieu le 29 octobre dernier de commettre l’irréparable. Toujours en deuil, la ville a été touchée en raison de « sa proximité avec la frontière italienne », estime Christian Estrosi. 

L’homme qui a attaqué plusieurs personnes dont trois ont perdu la vie est un Tunisien qui est a mis les pas en Italie illégalement. Pour passer après à Nice le mardi 27 octobre et commettre son acte terroriste. Réparer cet irréparable en suspendant ces frontières passoires pour les clandestins peut donc aider Nice et la France à retrouver la paix après cette période douloureuse, selon Estrosi.   

Des renforts pour lutter contre l’immigration clandestine  

Une semaine, jour pour jour après l’attentat de Nice, les actes concrets du président de la France ; Emmanuel Macron étaient attendus par le peuple français. Et voilà, vœu exaucé. En déplacement à la frontière franco-espagnole, Macron a annoncé un doublement des forces de sécurité aux frontières. Ainsi, les forces françaises contrôlant les frontières passeront à 4.800 hommes et femmes. 

« Nous avons décidé d’intensifier très fortement notre contrôle aux frontières au sein de l’espace Schengen ». C’est en effet ce qu’a indiqué le président Macron dans une déclaration ce jeudi 05 novembre à la frontière franco-espagnole ; rapporte le site francophone.

Dans le même sillage, le président de la France a plaidé pour une « refonte profondeur » de l’espace Schengen. À ce qu’il parait, la toute première étape pour se faire est de lutter contre l’immigration clandestine en renforçant ; voire intensifiant le contrôle aux frontières au sein de l’espace Schengen.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes