AccueilÉconomieVotre ArgentFrance - Algérie : Le montant de transfert de devises grâce aux...

France – Algérie : Le montant de transfert de devises grâce aux retraités

Algérie – 1,2 Milliards d’euros par an, 100 millions d’euros par mois, sont les montants en devises consacrés aux retraités Algériens de France, selon le député de la diaspora Samir Chaabna.

Un sujet qui ne cesse de faire polémique auprès des autorités françaises, pour cause, nos retraités rapportent gros au pays. En effet, la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) débourse près de 4 milliards d’euros comme pensions pour les retraités à 1,2 millions de personnes vivant en dehors du territoire français chaque année.

Notamment, un tiers de cette somme est consacrée à 400 mille retraités résidant en Algérie, plus précisément 405 milles 351 personnes retraités perçoivent leur pensions de retraite de différentes caisses françaises. Pour la France, ce montant représente plus de 100 millions d’euros par mois soit 1,2 milliard par an; plus précisément 23 milles milliards de centimes selon le taux de change sur le marché des devises actuel en Algérie.

Ces nombres font de l’Algérie top un (1) des pays étrangers dont un grand nombre des retraités résidant dans leur pays natal touchent aux pensions de retraite des caisses françaises. Dans le même ordre d’idée, le Portugal avec environ 174 mille retraités prend la deuxième place. 175 mille retraités font de l’Espagne numéro trois (3). Dernièrement on trouve le Maroc avec 65 mille pensionnaires.

Le rapport de l’assemblée nationale française révélant les chiffres

Pour rappel, des députés français parlent de fraude dans la question des retraités algériens; et de ce fait, l’assemblée nationale française a même fait un rapport le 08 septembre dernier, issu d’un travail d’investigation détaillant le contour de l’affaire, rapporte le média arabophone Echorouk.

En effet, ledit rapport qui évoque entre autre, la somme moyenne mensuelle versée ou encore la somme totale des pensions versées, indique que 2,4 % soit 14,9 millions d’euros des fraudes ont été versées aux comptes des retraités expatriés, notamment les Algériens.

Il est important de rappeler aussi, qu’un député français a même remis en cause les certificats de vie des retraités algériens, délivrés par les autorités algériennes pour la France.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes