Votre Argent

ANSEJ en Algérie : Voici les concernés par la suppression des dettes

0
ansej dettes algérie
S'abonner :

Algérie – Le directeur général de l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), Mohamed Cherif Bououd a déclaré que les nouveaux textes réglementaires concernant l’effacement des dettes seront prêts dans un délai maximum de vingt (20) jours. Voici les cas concernés.    

Face au vrai casse-tête de quelques entreprises ANSEJ en situation de quasi-faillite, le gouvernement avait décidé de geler, voire effacer les dettes de quelque certaines de cas. Ainsi, et dans une déclaration au quotidien généraliste Echorouk, le fraîchement en poste de directeur général de l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) en Algérie, Mohamed Cherif Bououd a révélé que les nouveaux textes réglementaires concernant l’effacement des dettes seront prêts dans un délai maximum de vingt (20) jours. 

Dans le même sillage, le directeur général de l’ANSEJ a dévoilé l’ouverture d’une plateforme numérique. Cette dernière devrait permettre aux jeunes porteurs de projets en difficultés, notamment les concernés de s’inscrire au niveau de cette plateforme nouvellement créée pour bénéficier du dit effacement. 

Ainsi, le responsable de cette agence a tenu à appeler les cas concernés de procéder aux inscriptions. Il a de même précisé que la plateforme susmentionnée restera ouverte jusqu’à la fin de l’année en cours, soit le 31 décembre 2020. Soulignant à cet effet, que le gouvernement tient à clore voire en finir avec ce dossier de dettes définitivement dans le plus tôt possible afin de libérer ces jeunes de leurs dettes.

Voici les cas concernés 

En effet, le même responsable a précisé les jeunes qui ont le droit de bénéficier d’un effacement ou un échelonnement des dettes qu’ils doivent à l’ANSEJ. Il s’agit, selon ce qu’il a déclaré au journal arabophone, des personnes qui ont subi des catastrophes naturelles. À l’image du séisme qui a frappé de plein fouet Boumerdès en 2003 et les inondations de Gherdaïa. 

En sus, Bououd a poursuivi en stipulant les autres cas de jeunes qui bénéficieront de ce processus de désendettement suite aux nouveaux règlements. Il s’agit donc outre les cas susmentionnés, des personnes décédées et ceux qui ont été victimes de dangereux accidents de route causant l’arrêt de leur entreprise. 

L’ANSEJ ouvre la voie aux investissement dans de nouveaux secteurs

Lors de la même déclaration au journal; le directeur général a dévoilé que le dispositif de l’ANSEJ a instauré de nouvelles mesures au profit des jeunes souhaitant investir dans de nouveaux secteurs.  Des mesures qui vont permettre aux jeunes de bénéficier de prêt octroyé par l’agence; notamment le secteur de transport. Cependant, l’investissement dans ce secteur, selon le même orateur ; n’est autorisé que dans les région en besoin de moyens de transport. 

Outre le secteur de transport, Bououd a mentionné d’autres secteurs. Il s’agit de la création des entreprises d’exploitations des mines d’or dans le sud du pays à savoir les wilayas; d’Ilizi et Tamnrasset. Ce sont, en définitive, des projets qui vont donner un coup de pousse au tourisme dans le pays; faisant ainsi d’une pierre deux coups en relançant d’autre part l’économie.  

Article recommandé :  Turkish Airlines renforce son programme de vols vers l’Algérie

Bilan Coronavirus au 15 octobre en Algérie : 4ème hausse consécutive

Article précédent

Air Algérie annonce un vol spécial au départ d’Algérie vers la France

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.