AccueilFootLa FIFA sanctionne sévèrement le Cameroun pour cette raison

La FIFA sanctionne sévèrement le Cameroun pour cette raison

Foot – La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) sanctionne sévèrement le Cameroun à cause du licenciement de l’ancien entraîneur Antonio Conceicao Da Silva Oliveira. Dzair Daily vous en dit plus, ci-après.

La FIFA a enfin tranché dans l’affaire du licenciement du technicien portugais Conceicao Da Silva Oliveira et sanctionne lourdement l’Équipe nationale du Cameroun. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 25 juillet 2022. Tout d’abord, on rappelle que le coach de 60 ans est arrivé sur le banc des Lions indomptables en 2019.

À cet effet, la fédération camerounaise de football avait fixé un objectif bien précis pour Conceicao. Il s’agissait en fait d’atteindre la finale de la dernière coupe d’Afrique qui s’est déroulée au Cameroun. Cependant, la désillusion était énorme pour Samuel Eto’o qui a vu son équipe éliminée en demi-finale face à l’Égypte. En somme, l’entraîneur en question a réalisé 14 victoires, 6 matchs nuls et 3 défaites, durant les 23 matchs disputés avec l’équipe camerounaise.

Un score jugé très mince par la Fecafoot, eu égard des objectifs fixés. De ce fait, cette dernière a décidé de rompre le contrat d’Antonio Conceicao. Suite à ce limogeage « abusif », le technicien portugais a demandé à ce qu’une indemnité lui soit versée. Cette compensation a été estimée à 1,566 million d’euros. Au-delà du cumul de tous ses salaires impayés jusqu’à la fin de son contrat, prévu pour 2023.

Limogeage de Conceiçao a coûté cher au Cameroun

Après avoir licencié Conceiçao, la Fédération camerounaise a fait appel à Rigobert Song. Et cela, juste avant les barrages de la Coupe du monde 2022. En fait, ce choix a été excellent, vu que l’équipe camerounaise s’est qualifiée à la prochaine coupe du monde. Cependant, le limogeage du prédécesseur de Song a coûté cher à Samuel Eto’o ! 

Dans le détail, la FIFA a infligé des sanctions lourdes à l’égard des Lions indomptables. À en croire les révélations du média arabophone Ennahar, le montant des sanctions financières est estimé à 1,6 million d’euros. Ce qui devait être une indemnité pour Antonio Conceicao Da Silva Oliveira.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes