AccueilActualitéAlgérieFermeture marchés bétail Algérie : l’alternative d’approvisionnement du marché en viandes déterminée

Fermeture marchés bétail Algérie : l’alternative d’approvisionnement du marché en viandes déterminée

Algérie – Suite à la fermeture des marchés de bétail en Algérie, les autorités révèlent une alternative pour l’approvisionnement du marché en viandes. Curieux de connaître les détails ? Ne bougez pas ! Dzair Daily vous dit tout à ce propos dans cette nouvelle édition du mercredi 16 novembre 2022. 

En effet, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) annonce une nouvelle mesure pour l’approvisionnement du marché en viandes en Algérie. Et ce, à la suite de la fermeture des marchés bestiaux pour recenser la quantité de bétail au niveau du territoire national. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Effectivement, le premier responsable du MADR, Mohamed Abdelhafid Henni, a présidé, ce mardi, une réunion consacrée au contrôle du prix de la viande rouge. Ainsi qu’à la régulation de la division de cette dernière. Et ce, en présence de plusieurs représentants et agriculteurs. À savoir, les représentants de l’Union nationale des paysans algériens et ceux de la Chambre nationale d’agriculture. 

Les représentants de la Fédération nationale des éleveurs, de l’Association nationale des éleveurs et du Conseil professionnel mixte de la division des viandes rouges ont notamment assisté à cette réunion. En plus des représentants de diverses institutions et bureaux affiliés au secteur. Ainsi que des cadres du ministère au niveau central et local. 

Il s’agit en tout cas de ce qu’a publié le ministère susmentionné dans un communiqué partagé sur sa page Facebook. Par ailleurs, la réunion a tenu à assurer l’approvisionnement du marché et de contrôler les prix de la viande rouge. Et ce, en raison de la fermeture des marchés de bétail en Algérie. Retrouvez plus de détails dans la deuxième partie de cet article.

Marchés de la viande en Algérie : voici plus de détails

Effectivement, le MADR a révélé une alternative pour l’approvisionnement de la viande rouge en Algérie. Selon les précisions du même communiqué, le département en question a autorisé la commercialisation directe de la viande des éleveurs aux abattoirs. Cela, en vue d’assurer l’abondance du produit. 

Cette réunion traite également plusieurs autres points dans le but de fournir de la viande rouge aux citoyens à des prix raisonnables. Soit, la licence exclusive pour la Société algérienne des viandes rouges pour commercialiser de la viande bovine fraîche. Et ce, en quantité contrôlée. 

Cette décision entre en vigueur à partir de janvier 2023. Ce n’est pas tout ! Le MADR a ordonné la fourniture d’orge directement aux éleveurs en double quantité. Soit, jusqu’à 18 kilogrammes par mois, au lieu de 9 kilogrammes par mois. En plus de faciliter le transfert de la viande bovine des abattoirs des wilayas de Tamanrasset et Adrar vers d’autres wilayas. 

algérie approvisionnement marché viandes

algérie approvisionnement marché viandes

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes