8.9 C
Alger
8.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFath Al Andalous : l’Algérie appelée à intervenir après la récupération de...

Fath Al Andalous : l’Algérie appelée à intervenir après la récupération de Tariq ibn Ziyad par le Maroc

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les Algériens appellent le gouvernement à intervenir après que le nom de Tariq Ibn Ziyad a été associé au Maroc dans la série « Fath Al Andalous ». Retrouvez toute l’information dans la suite de cette édition du 7 avril 2022. 

En effet, le feuilleton ramadanesque « Fath Al Andalous » qui retrace l’histoire de Tarik Ibn Ziyad a créé une nouvelle polémique entre le Maroc et l’Algérie. La série diffusée sur une chaîne marocaine est dédiée à la conquête musulmane de la péninsule ibérique. Elle raconte la grandeur et le pouvoir de la civilisation musulmane. Celle ayant permis la présence de l’Islam en Europe depuis plus de huit siècles. 

Après la diffusion des premiers épisodes, le feuilleton en question a provoqué des débats sur les réseaux sociaux. Ce sont les origines du Tariq Ibn Ziyad, héros de la série, qui divisent le Web. La version de l’histoire choisie par le feuilleton est loin de plaire aux algériens. Depuis l’Algérie, ils n’ont aucun doute et considèrent que le Maroc tente de piller le patrimoine culturel, dont fait partie le leader susmentionné.  

- Publicité -

Le réalisateur Koweïtien de la série, Muhamed Sami Al Anzi, est ainsi accusé d’avoir volé l’histoire algérienne. Pour ne pas avoir associé le nom du conquérant andalou à l’Algérie, qui est pourtant son pays d’origine. Parmi les reproches adressés au cinéaste, il y a celui d’avoir ignoré les Maghrébins dans l’écriture de scénario. Et en se focalisant uniquement sur les techniques et la réalisation au détriment de la vérité historique, rapporte Ennahar.  

« Fath Al Andalous » : un journaliste algérien appel les autorités à intervenir

Invité sur le plateau d’Ennahar TV, Nabil Hammaz, journaliste et spécialiste des affaires artistiques et culturelles, a lancé un appel aux autorités algériennes pour intervenir. Pour lui, la série « Fath Al Andalous » a historiquement fait tort aux algériens. L’intervenant a déclaré que l’État était tenu de fournir un avertissement officiel concernant ce feuilleton. Dans lequel la citoyenneté de Tariq Ibn Ziyad est passée d’algérienne à marocaine.  

Nabil Hammaz a expliqué que cette série touche à l’histoire d’une grande figure algérienne. Il a ajouté qu’avec la reconnaissance des historiens arabes et étrangers, le leader susmentionné est d’origine algérienne. Selon lui, le gouvernement doit intervenir dans les plus brefs délais dans cette affaire. 

- Publicité -

Par ailleurs, il convient de noter que l’Algérie affilié Tariq Ibn Ziyad à la tribu berbère des Zenata, voire de la région des Aurès. Tandis que les Marocaines le relient à la tribu amazighe de Nefzawa, dans le Rif. Dans la série, ce sont plusieurs acteurs arabes qui incarnent les différents rôles. Entre autres, le marocain, Hicham Bahloul, qui interprète le rôle de Chadad, l’ami de Tariq Ibn Ziyad. Ainsi que le Syrien, Suhail Jebai, qui joue le rôle du leader musulman.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -