Équipe d’Algérie : voici la valeur marchande des Verts à la veille des deux matchs amicaux

Foot – Des statistiques ont récemment révélé le montant exact de la valeur marchande de l’équipe d’Algérie, basée sur la facture du transfert de chaque joueur ayant pris part au tout dernier rassemblement. Nous vous proposons de découvrir tout cela dans la suite de notre édition du mardi 6 septembre 2022. 

Si l’équipe d’Algérie ne figure toujours pas en haut du tableau des sélections nationales les plus chères de la planète, sa valeur marchande ou celle d’un quelconque autre effectif n’a que très peu d’influence sur les résultats sportifs.

À titre illustratif, les coéquipiers de Riyad Mahrez n’étaient que cinquième au classement au moment où ils enchaînaient les matchs de compétition sans perdre. Soit entre 2018 et janvier 2021. 

Avant d’évoquer le point essentiel du sujet de notre article, il sied de marquer un rappel sur la manière dont la valeur marchande est calculée par le célèbre site web allemand, Transfermarkt. Ce dernier prend alors en compte le calcul des prix des joueurs composant chaque nation. 

Ceux évoluant au niveau des championnats les plus huppés de l’univers footballistique, à l’instar de la Premier League, recueillent logiquement plus de contributions. Dans cette nouvelle étude, basée sur la valeur des éléments présents lors du coup d’envoi des éliminatoires de la CAN 2023, les Fennecs ne font même pas partie du top 30 des équipes les mieux valorisées financièrement au monde.

La raison en est attribuée à l’absence de Mahrez, Bounedjah ou encore Feghouli sur la dernière liste de Djamel Belmadi. Les trois font, en effet, partie des joueurs les plus chers de l’effectif Dz. Cela avec respectivement 35 millions d’euros de valeur, 5 millions et 1, 20 M €. 

L’EN vaut moins de 200 millions d’euros !

Pour la susdite source, El-Khadra vaut ainsi 112, 33 millions d’euros. Elle squatte la 36e place du classement général des équipes ayant la plus forte valeur marchande. Il est à noter que cette dernière pourrait considérablement augmenter si on prenait l’ensemble des internationaux algériens détenant une estimation importante sur le marché des transferts et non-retenus par Belmadi lors du rassemblement de juin. 

Le comble est que la sélection algérienne n’est pas présente sur le podium continental. Elle n’occupe que la septième place. Le camp ivoirien, dont la valeur totale de l’effectif atteint 319, 5 millions d’euros, ravit la première place à l’échelle continentale. Le deuxième rang revient au Sénégal, bien aidé par Sadio Mané, avec 297, 90 M €. 

Le champion d’Afrique en titre est alors suivi du Maroc. Les Lions de l’Atlas ont, en effet, une valeur marchande de 237, 90 millions d’euros. Enfin, on retrouve le Nigeria, le Mali et le Cameroun. Ces derniers occupent respectivement la 4e, 5e et 6e position. 

Aux coéquipiers d’Islam Slimani de prouver qu’ils sont numéro 1… sur le rectangle vert ! C’est cela le plus important, n’est-ce pas ? À noter que la Tunisie figure, quant à elle, parmi les sélections les moins chères des participants africains. Sa valeur marchande est de 42, 15 M €. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes