AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : voici le prix moyen du pétrole algérien

Énergie : voici le prix moyen du pétrole algérien

Énergie – Récemment, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a levé le voile sur le prix moyen du pétrole algérien au cours de cette année 2022. Vous êtes curieux d’en savoir plus ? Ne loupez pas ce numéro du 16 octobre 2022. 

Le prix moyen du pétrole algérien a récemment connu une nouvelle perturbation. En effet, le prix du brut algérien, Sahara Blend, a atteint 108,68 dollars le baril jusqu’à fin septembre de l’année en cours. Dans ce même sillage, la moyenne mensuelle des prix du brut algérien était de 104, 22 dollars le baril en août dernier. C’est ce qu’a révélé l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

En revanche, au mois de septembre, le prix a chuté sous la ligne des 100 dollars et a été estimé à environ 92,72 dollars le baril. C’est-à-dire une baisse de 11 %. Selon le rapport de l’organisation rapporté par El Khabar, le prix moyen du pétrole algérien a chuté de 11,50 dollars. Du reste, la moyenne annuelle du brut algérien a augmenté et a atteint 108,68 dollars le baril à la même période de 2021. Et ce, de janvier jusqu’à septembre.

Il est à noter qu’une différence de 40,98 dollars a été enregistrée avec un taux de hausse de 37,70 %. En fait, ce ratio ne fait que refléter l’évolution positive des prix du pétrole algérien durant l’année en cours. Il faut savoir que la loi de finances rectificative (LFR) pour 2022 a adopté un prix référentiel du pétrole. Alors que le prix référentiel est à 60 dollars, le prix du marché du baril est à 70 dollars.

Le Sahara Blend règne sur la liste des pétroles bruts au panier de l’OPEP 

D’une autre part, le pétrole léger algérien, le Mélange saharien, maintient toujours son classement par rapport aux autres pétroles bruts. À ce sujet, il est à la tête du classement des bruts les plus chers au panier de l’OPEP qui compte, cette année, 13 types de pétroles bruts. Le brut de l’Angola, Girassol, quant à lui, détient la seconde position parmi les pétroles du panier de l’OPEP.

Celui-ci s’est vu élevé à 108,47 dollars le baril, jusqu’à fin septembre 2022. Ensuite, vient l’indice pétrolier léger du Nigeria, Bonny Light, avec un prix de 108,27 dollars. L’indice pétrolier de la Guinée-Équatoriale est arrivé en 4e place avec 107,55 dollars le baril. En 5e position, on peut trouver le pétrole léger libyen, Es Sider, à 105,78 dollars le baril.

Selon ledit média, le brut du Gabon, Rabi Light, décroche la 6e place dans le classement avec 104,89 dollars. En revanche, le prix moyen du panier de l’OPEP est estimé à 104,16 dollars le baril au cours des neuf (09) mois de l’année 2022. Tandis qu’en 2021, le prix a atteint 66,83 dollars le baril au cours de la même période. Il s’agit de ce que rapporte le média suscité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes