AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : les prix du pétrole brut augmentent ce vendredi 14 octobre...

Énergie : les prix du pétrole brut augmentent ce vendredi 14 octobre 2022

Énergie – En voilà une actualité positive pour les pays producteurs de l’or noir, dont l’Algérie : le prix du pétrole brut a signé une nouvelle hausse consécutive ce vendredi 14 octobre 2022. Rendez-vous vite dans les lignes qui suivent pour de plus amples informations à ce sujet !

S’il est bien un fait incontestable, c’est celui que nous nous apprêtons à souligner. Depuis la guerre russo-ukrainienne, une flopée de fluctuations entoure les coûts des hydrocarbures. Une conjoncture qui menace alors l’économie mondiale, à peine remise des conséquences de la pandémie, d’effets dévastateurs. Mais les échanges commerciaux de pétrole brut enregistrés ce vendredi 14 octobre font apparaître une hausse tendancielle du prix réel.

La matinée écoulée a en effet été marquée par un nouveau boom du pétrole Brent, dit « brut de mer du Nord ». Cette hausse constitue ainsi une aubaine pour le gouvernement algérien, au sens où elle stimule considérablement les caisses du territoire national.

Dans le détail, les contrats à terme sur le baril du susdit pétrole de référence en Europe a accru de 31 cents. Vers 07 h 30 GMT, il s’est négocié à 94, 88 dollars. Soit une augmentation de 0, 3 %, après avoir gagné plus de 0, 78 % lors de la session précédente. Même son de cloche du côté du West Texas Intermediate (WTI).

Il a observé un sursaut de 0, 4 %. Il a haussé de 46 cents et s’est apprécié à 89, 47 dollars le baril. C’est effectivement ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone El Khabar. La deuxième partie du présent article vous dévoile les facteurs derrière l’actuelle remontée des tarifs de l’or noir.

Actualité des hydrocarbures : tour d’horizon de la hausse des cours du pétrole

Plusieurs raisons sont à l’origine de l’embrasement actuel des cours du pétrole. La principale, comme citée plus haut, est l’escalade de l’invasion des terres ukrainiennes par Vladimir Poutine et le recul des exportations russes. La Russie étant l’un des importants producteurs à l’échelle internationale, avec 10 % de l’offre mondiale de l’or noir.

La décision de l’Opep et ses alliés de réduire leur production de deux millions de barils par jour (b/j) exerce, elle aussi, une pression à l’accroissement des prix de l’énergie fossile en question. La faiblesse du billet vert et la diminution des stocks de brut américains permettent également au pétrole de retrouver sa robustesse et une embellie continue de ses coûts.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes