24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentEmission du nouveau billet de 2000 DA : Les précisions de la...

Emission du nouveau billet de 2000 DA : Les précisions de la Banque d’Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – La Banque d’Algérie a apporté des précisions suite à la mise en circulation du nouveau billet de 2000 DA, en indiquant qu’il ne s’agit aucunement à une recours à la planche à billets.

En effet, dans un communiqué publié hier 25 mars sur sa page Facebook, la Banque d’Algérie (BA) a apporté des précisions suite à l’émission et la mise en circulation la semaine passée du nouveau billet de banque de 2000 DA.

La Banque centrale algérienne a indiqué d’emblée que la mise en circulation de ce nouveau billet (2000 DA) n’est en aucun cas, une manière de recourir à la planche à billets ou connu par le financement non conventionnel. « Ne pas confondre émission de nouveaux billets de banque et planche à billets! »; a-t-elle titré son communiqué.

- Publicité -

| Sujet connexe : Algérie : Le nouveau billet de 2000 DA mis en circulation (Images)

« Selon le niveau de sa production de richesse en biens et services (PIB), une économie a besoin d’un certain nombre de pièces et billets pour fonctionner (monnaie fiduciaire), à même de satisfaire la demande des agents économiques (ménages et entreprises). », signale la même source.

« Une Banque Centrale émet ainsi en contrepartie d’actifs réels détenus en compte, des billets et pièces de monnaie. L’émission de billets étant une transformation de monnaie scripturale en monnaie fiduciaire, l’effet sur la taille de la masse monétaire est nul. »; précise en outre la Banque d’Algérie.

| Lire aussi : Planche à billets et endettement extérieur : Tebboune tranche la question

« Par contre, la planche à billet consiste à émettre de la monnaie sans contrepartie équivalente en richesse réelle, c’est de la création monétaire, “creatio ex nihilo” (création de rien) non adossée à l’existence d’actifs réels. », conclut le communiqué de la BA.

- Publicité -

Il convient de rappeler que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a écarté, à maintes reprises lors de ses entrevues avec différents organes de presse, le recours à la planche à billet et encore moins à l’endettement extérieur.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -