Élections locales 2021 en Algérie : avant les résultats du vote, les candidats célèbrent la victoire

Algérie – De nombreux candidats aux APW et aux APC sont descendus dans les rues afin de célébrer leur victoire, avant même l’annonce des résultats définitifs des élections locales 2021 en Algérie. Dzair Daily vous rapporte les détails ce lundi 29 novembre 2021.

En effet, les citoyens ont élu leurs représentants locaux. Cela dans le cadre des élections législatives ayant eu lieu ce samedi. Le dépouillement des bulletins de vote a commencé dès la fermeture des bureaux. Ainsi, plusieurs candidats ayant participé aux élections locales 2021 en Algérie ont fêté déjà leur victoire. Et ce, avant même la publication des résultats définitifs. Celle-ci aura lieu à l’expiration des délais de recours.

Effectivement, des participants aux élections municipales algériennes n’ont pas pu s’empêcher de célébrer la victoire. Convaincus d’avoir remporté des sièges au niveau de leurs communes ou leurs wilayas, les candidats et leurs partisans sont descendus dans les rues. Beaucoup de klaxons, de cris, d’accolades retentissent déjà ici et là sur le territoire national. 

Il s’agit de toute manière de ce que rapporte le média arabophone Echorouk, dans son édition de dimanche. Mi-figue, mi-raisin, certains participants se montrent optimistes. Notamment, suite à l’annonce des résultats provisoires ayant fait pencher la balance en leur faveur. Un grand soulagement, en attendant les résultats définitifs.

Élections locales : l’annonce des résultats définitifs

En outre, les citoyens algériens ont suivi l’actualité des opérations de dépouillement. Cela à travers les médias et les réseaux sociaux. Tandis que les candidats guettaient de près les résultats préliminaires du scrutin. Il est question là aussi de ce que mentionne la même source médiatique.

Il convient de signaler que les résultats provisoires seront dévoilés au cours de la semaine. Les résultats définitifs, quant à eux, seront connus dès l’expiration des délais de recours prévus par la loi organique portant régime électoral. C’est selon les déclarations de Mohamed Charfi, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes