20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDigitalDigital : L’Algérie certifie les pages Facebook de ses ministères

Digital : L’Algérie certifie les pages Facebook de ses ministères

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le digital fait son entrée cette fois-ci aux ministères, le gouvernement algérien a décidé de certifier les pages Facebook de ces derniers. Voici les pages concernées. 

Fini les informations non-fiables venant des pages non officielles. En effet, l’Algérie qui a décidément de prendre le virage du digital, a certifié les pages Facebook de plusieurs de ses ministères. Ainsi, avec cette initiative, l’ensemble de la citoyenneté, très actif sur le réseau social Facebook pourra différencier les pages des ministères algériens et celles qui peuvent porter la même appellation.

Grâce au petit badge bleu de vérification localisé juste devant le nom de la page, les citoyens et citoyennes algériennes peuvent s’assurer que la page en question est authentique et appartient au gouvernement algérien. Ce sont plusieurs pages des ministères algériens qui pour l’instant disposent ce badge bleu. Alors que le réseau social Facebook est un outil de communication indispensable à l’ère digitale, cette certification voire authentification va donc crédibiliser les communiqués et les informations, relayés par les pages Facebook des ministères. 

- Publicité -

Parmi les pages des départements ayant déjà bénéficié de ce fameux badge bleu, on retrouve le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Communication, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, le ministère du Commerce, le ministère de la Justice, ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Jeunesse et des Sports. 

Le premier ministre en Algérie, quant à lui, a certifié sa page sur le réseau social Facebook et même sur Instagram. Ladite certification a également été obtenue pour la page officielle du Premier ministère. Cette dernière contient tous les travaux quotidiens d’Abdelaziz Djerad.

L’Algérie continue sa marche vers l’ère numérique 

Le nouveau Coronavirus, ravageur tel qu’il est, a cependant donner un coup de levier au digital en Algérie. En effet, l’impératif d’une transition numérique n’a jamais été si urgent en Algérie. Depuis le début de la crise, le pays a décidé de tirer parti du numérique pour résoudre plusieurs problèmes. Ou encore faciliter la vie quotidienne des Algériens en temps de pandémie. 

- Publicité -

Parmi les plusieurs initiatives, il convient de mentionner le lancement d’une plateforme de plainte en ligne. C’est une première en Algérie. Annoncée par le ministère de la Justice, la plateforme E-nyaba est destinée au dépôt en ligne de plainte ou de requête. Le ministre du Commerce, quant à lui ; a annoncé la création d’un nouveau portail sur le site du CNRC nommé Sidjilcom. Ce dernier a pour but ultime de faciliter le dépôt des comptes sociaux.

Ce n’est cependant pas tout. Le ministère de la Poste et des Télécommunications a pour sa part fait partie de cette transformation digitale. Ce dernier a lancé un portail électronique baptisé Safqatic. C’est une plateforme d’appel d’offre en ligne. Cette dernière devrait permettre aux jeunes entrepreneurs d’avoir un large accès à la demande du secteur public.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -