AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise Algérie : 1 euro se rapproche des 220 dinars sur le...

Devise Algérie : 1 euro se rapproche des 220 dinars sur le marché noir

Algérie – L’euro, principale devise échangée sur le marché noir, s’envole face à la monnaie nationale et se rapproche du seuil des 220 dinars au square. Dzair Daily rapporte pour vous davantage de détails ce mercredi 29 décembre 2021.

En effet, la monnaie unique de l’union économique, l’euro, note un accroissement face au dinar au marché noir de la devise en Algérie. Trois jours avant le nouvel an, l’euro s’échange, au square, contre 216 DA à l’achat et 214 DA à la vente. Le seuil symbolique des 220 dinars se rapproche à grand pas. On vous explique les paramètres de cette hausse dans les lignes qui suivent.

Effectivement, la monnaie européenne est plébiscitée sur le marché des changes, au détriment de la monnaie DZ. Au square, l’euro flambe face au dinar qui continue, quant à lui, de perdre du terrain face aux devises fortes. Et ce, pour des raisons bien particulières. Il est question de ce que rapporte le média généraliste Echorouk, dans son numéro de ce mardi.

Algérie : les paramètres de la hausse de l’euro face au dinar au marché noir

Selon les cambistes, cette envolée du change est la conséquence directe d’une demande croissante. Les fêtes de fin d’année, propices aux voyages à l’étranger, encouragent, selon les experts, la hausse de la monnaie unique européenne. Il s’agit de ce que souligne le média arabophone susvisé.

En outre, un autre paramètre est derrière la dégringolade de la monnaie DZ face à celle européenne. En effet, la croissance rapide de la devise est le résultat des nouvelles procédures de réglementation des importations. L’ABEF, avait annoncé, récemment, la levée du gel des importations de certains produits et matériaux. Cela dès le début de l’année 2022. 

Les cambistes affirment également que la raison de la forte hausse de l’euro face au dinar au marché noir de la devise en Algérie, est due à l’approche de la date de l’octroi des agréments d’importation de voitures neuves. C’est toujours selon la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes